Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

«  Je suis partie de bon matin »

Participation d'Anne au défi 266, thème proposé par Durgalola :
Pour ce défi 266,  je vous propose pour le défi du lundi 30 mai, d'écrire un texte à partir de quelques lignes tirées du livre de Marie Gillet "aussitôt que la vie".
"Je suis partie de bon matin. J'ai pris ma décision après avoir ouvert les volets et regardé le ciel lisse vaquant simplement à son occupation de l'aube ; laisser la place au jour. L'ait était pur et calme. Il allait faire très beau.
Rien ne s'opposerait à la lumière
."

Je suis partie de bon matin avec un bouquet de fleurs cueillies dans mon jardin. Je me suis engagée dans le petit chemin pentu et rocailleux qui mène à la Cité médiévale où tant de souvenirs me rattachent à « eux ». J’ai longé ses remparts, traversé la Barbacane et marché d’un bon pas, le long des rues étroites bordées de vieilles maisons sagement alignées. J’ai traversé le « pont vieux » qui enjambe l’Aude dont les berges abondent en canards et oiseaux aquatiques.

Puis, dans le quartier des Capucins j’ai accéléré le pas. Je savais, qu’un peu plus loin, en haut de la côte, là sur la gauche, dans cet étrange et céleste jardin, « ils » m’attendaient.
J’ai déposé mes fleurs sur les pierres froides, seule, coupée du monde, dans ce lieu hors du temps, ceint d’un mur de clôture. Partout des noms, des visages des inscriptions, des monuments de pierre bleue de Lorraine, de marbre, de granite, des objets symboliques richement ouvragés, richesse intellectuelle, esthétique et bienfaisante, apanage de l’homme.
Là, je les retrouve quand flottent autour de moi, leurs âmes simples et généreuses. J’entends leurs rires et leurs voix. Je partage avec eux, tant de rêves, de déconvenues, d’illusions, de joies, de drames et de chagrins ! Ils ont accompagné les âges de ma vie. Femmes gaies, courageuses belles et solides comme des ifs. Hommes fidèles, gouailleurs, rebelles, contestataires refaisant le monde autour d’une table. Et aussi, celles de ma génération, aimantes, dévouées ... mes compagnes de jeu, mes complices. Ils sont la source de vie à laquelle je me rattache.
Je suis restée là, plusieurs heures et quand le soir est tombé , je m’en suis retournée dormir dans ma maison, tout près de la Cité.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Pour moi hélas, ceux que j'ai perdu ne sont pas tous regroupés au même endroit, j'aime ce texte qui me touche tellement !
Répondre
B
Je découvre peu à peu ces textes dont le point de départ est quelques lignes de mon dernier livre, Aussitôt que la vie. A chaque fois, je suis émue. Et chaque texte est magnifique. Merci.
Répondre
E
Un beau dessin personnel pour ce texte émouvant. Quand je vais au cimetière de mon village, je vais sur les tombes de personnes que j'ai connues (j'habite ce village depuis 40 ans). Bon après midi.
Répondre
A
À Carcassonne se trouve la maison de mes parents. Trois générations de mes deux branches familiales ont vécu dans cette ville. Elle est chargée pour moi de mémoire et d’histoire. Bonne soirée Elisabeth
R
Comment ça va Monique? t'ai envoyé un mail privé mais pas de réponse......<br /> je passes une dernière fois et te dire aussi que je vais me désabonnée vu mon absence et me réabonne vers mi juillet à mon retour...Bisous bon début d'été.
Répondre
A
Monique a fait une escapade. Bisous Renée
F
Un émouvant voyage dans le passé; c'est très beau. Bise
Répondre
A
Amitiés
A
Merci pour ta participation. Ton texte est émouvant. Si l'on pense à eux ils ne disparaissent pas. Bises
Répondre
A
Ils continuent à vivre dans nos pensées, dans nos livres, dans nos écrits. La frontière entre la vie et ce qu’on appelle la mort est tellement mince ! Bises Andrée.
J
Un texte bien beau et émouvant pour raconter la visite en ces lieux de mémoire.
Répondre
A
Un jour viendra où j’irai moi aussi me reposer dans ce lieu de mémoire. Et cela me rassure.
G
Pour ma part, je "les" retrouve en continuant ma généalogie, je me rappelle ceux que j'ai connus, j'imagine les vies des plus anciens et je m'émerveille de tous ceux qui ont fait que je suis là. Bref, j'ai beaucoup aimé tes mots.
Répondre
A
J’ai moi aussi entrepris ma généalogie il y’a quelques années. J’ai plus de réponses venant de France que d’Espagne . Et pour cause ! Mais j’adore.
M
Un texte superbe et c'est une bonne idée de partir de cette citation du livre de Marie Gillet que je n'ai pas encore lu mais que je compte bien lire cet été quand je serais un peu plus tranquille... bisous et merci à toutes les deux pour cette publication
Répondre
A
Très souvent nous vient l’envie de nous évader. Le texte de Marie Gillet m’a donné envie de réaliser cette échappée. Amitiés
C
Magnifique texte, pour nous en parler et superbe illustration, Anne !!! <br /> Partis, ils sont, mais si près de nous ; en nous à jamais !!! <br /> Bon après-midi de ce lundi et agréable semaine,<br /> Bisous♥
Répondre
A
C’est un sujet parfois angoissant ...Moi j’adore parler d’eux et de mes lointains ancêtres dont j’ai tant entendu parler. Bisous Colette
J
Une tres belle façon de répondre au défi . J'aime beaucoup l'aquarelle qui accompagne ton superbe texte.<br /> Bonne journée <br /> Bises
Répondre
A
Ce n’est pas une aquarelle. Je dessine directement sur ma tablette avec un Apple Pencil. Cette technique offre toutes sortes de possibilités. J’aime beaucoup l’utiliser. <br /> Bonne soirée Jazzy
R
merveilleux texte et hommage a toutes les personnes disparues qui restent en nos souvenirs et dans nos coeur bravo Anne
Répondre
A
Il y a des lieux chargés de souvenirs où on aime se ressourcer. Bisous Renée
M
Ceux qui ne sont plus et que nous avons aimés nous accompagnent toute notre vie. Bises
Répondre
A
Je me demande parfois, si la vie a un début et une fin. Bisous
J
Bonjour Anne, malgré l'absence on ne les oublie pas, amitiés, jill
Répondre
A
Quand on les a aimés et qu’on les aime encore ils ne nous quittent pas. Amitiés
N
Un jour je suis partie, aussi.<br /> Pour mieux me ressourcer et aller à la rencontre de moi-même.<br /> J'ai beaucoup perdu en chemin...<br /> Bisous !
Répondre
A
J’espère que tu as trouvé en chemin, une oasis. Toute expérience nous sert un jour ou l’autre. Bises
Z
Une très belle participation Anne, bravo.<br /> Bises et bon début de semaine - Zaza
Répondre
A
Merci Zaza. Amitiés