Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Sant’Andria

Et voilà que j'ai laissé passer la Saint André ! alors avec un jour de retard voici une ...rediffusion...encore Mère-grand ! ben oui, déjà que je suis en retard, écrire un nouveau conte me prendrai la journée !
Le 30 novembre en Corse, jour de la fête de la Saint André, symbolise la fin de l’automne mais aussi le partage. 
 
L’apôtre André,  fut l’un des douze disciples de Jésus et c’est sur sa demande que Jésus multiplia cinq pains et cinq poissons pour nourrir les gens qui se pressaient autour de lui. Cette distribution donna naissance à la tradition du porte à porte mais pour épargner la dignité des nécessiteux elle se faisait sous couvert de la mascarade.
 
C’était la démarche des plus pauvres aux plus aisés pour obtenir à manger et à boire. Comme la coutume du 1er et 2 novembre, les plus aisés faisaient acte de charité chrétienne, en entrant cette fois ci dans la période de l’Avent.
 
Un certain mystère plainait sur ces nécessiteux dont le visage noirci par le charbon, en partie caché par foulards et masques,  ne permettait pas de savoir à qui on avait  à faire d’autant que les quêtes se faisaient à la tombée de la nuit. La peur des « mazzeri » « streghi », en quelque sorte la crainte des sorciers, permettait d’obtenir un peu plus de collaboration de ceux qui manifestaient quelques réticences à partager.
 
Mais c’était souvent les plus jeunes du village qui  défilaient  pour le compte des plus démunis, avec une cloche portée en tête du groupe allant de porte en porte, en criant la « pricantula » : «  ouvrez, ouvrez, à Saint André. qui vient de loin a les pieds congelés ! et il a besoin d’être réchauffé avec un bon verre de vin, un peu de biscuits, une canistrella fraîche entre nous compagnons»…
 
Ils traînaient casseroles, vieux seaux et toute sorte d’ustensiles contribuant au tintamarre, sans oublier un grand sac permettant d’emporter les dons.
 
Aujourd’hui dans beaucoup d’écoles de l’île, c’est les jeunes enfants qui se griment et s’habillent de vêtements trop grands pour eux, souvent empruntés aux parents, pour rappeler cette tradition qui n’a gardé que l’aspect ludique avec déguisements et friandises distribuées.
 
 
P.S Je ne voudrai pas que mes dernières lignes soient mal interprétées: 
 si dans les écoles il ne reste que l'aspect ludique le jour de la Saint André,
notre Île est  présente et continue à être présente tout au long de l'année, auprès des plus démunis, n'en doutons pas ! 
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Merci Monique, pour cette belle rediffusion !
Bonne semaine !
Bisous♥
Répondre
E
j'aime me replonger dans les traditions :-) ....
bisous et bonne fin de semaine
P
Tu as raison, maintenant, ils ne se cachent plus … pour certains. D'autres sont trop honteux de la misèe.
Bisous
Répondre
E
Dans les villages je pense qu'on doit encore se "cacher" ....ce n'est pas la même chose que dans les villes bisous
M
Je viens du blog de Manou et je découvre un conte... j'en suis une grande lectrice alors, je suis ravie. Comme conte de Corse, le seul que je connaisse est "le lion de Roccapina".
Bon dimanche et merci pour cette découverte.
Répondre
E
Que c'est gentil cette visite :-) Manou est une adorable et généreuse personne ...je sais qu'elle a parlé des blogs de sa communauté mais comme d'habitude je suis en retard dans mes visites et lectures !
J'écris beaucoup moins mais j'aimais faire des petits contes à ma façon, un peu avec mes souvenirs et le reste en imaginant ...j'écris moins, alors souvent "je remonte" les articles...
E
merci, Eglantine, pour cette belle ambiance
Répondre
E
merci à toi ...depuis que j'ai bien vieilli :-) j'ai besoin de replonger dans des souvenirs avant qu'il ne soit trop tard !
Q
Je n'en doute pas... :)
Merci pour cette rediffusion.
Gros bisous et douce journée.
Répondre
E
dimanche un peu pluvieux....pour se mettre au diapason des événements sans doute !
bisous
I
Je ne connaissais pas cette histoire, je vais la faire lire à ma fille Andrea ;)
Répondre
E
ah tu sais Eglantine et les histoires il fut un temps ou elle adorait en écrire :-)
P
Crois-tu que les enfants verraient d'un mauvais œil à "partager" avec d'autres moins bien lotis qu'eux ? Une belle coutume et c'est bien que tu rediffuses. Bises Eglantine et bonne soirée.
Répondre
E
pardon ...partagent !!!
E
les enfants partages certainement ... c est comment dire ...les gens qui se cachaient sous des déguisements pour aller mendier qui n existent plus bisous
M
Tu fais bien de rediffuser car en 2013, je ne te connaissais pas encore ! Je découvre donc cette tradition très ancrée sur ton île...C'est bien vrai que lorsque noël approche, mais aussi toute l'année il ne faut pas oublier les plus démunis. Ce week-end la banque alimentaire est présente chez nos commerçants et même si je pense très fort que c'est notre gouvernement qui devrait gérer les aides et augmenter en particulier les subventions aux resto du cœur, et autres, je préfère donner plutôt que d'attendre qu'il comprenne que c'est une urgence pour notre pays. J'ai vu en plus que beaucoup de gens refusaient le sac proposé cette année. Bisous et une douce journée
Répondre
E
bonsoir Manou,
je crois que la Corse...mais la Provence aussi et d'autres régions avec...est très attachée à ses traditions. Au fil du temps sans doute les choses évoluent...difficile qu'il en soit autrement. Je me soutiens du temps de la dernière guerre dans notre petit village de montagne chacun avait à coeur à partager discrètement avec ceux qui bénéficiaient de moins de moyens terriens...c'est des jardins les plus chanceux qui allaient vers ceux qui avaient moins...Bisous d'un soir un petit tristounet
N
J'aurais aimé visiter la Corse...
Tant d'histoire, pour cette île !
Répondre
E
il y a beaucoup de légendes mais aussi une histoire réelle et celle là interroge...
M
La Corse est dans mon coeur, j'y suis souvent allée et jamais déçue !
Belle photo de ce village sous la neige !
Oui, il ne faut pas pendant ces temps de fête oublier ceux qui manquent de tout ! André c'était le prénom de mon parrain !
Bon WE Eglantine
Répondre
E
sourire ...je suis toujours heureuse de lire qu'on apprécie la Corse. Comme partout il y a de bonnes ou de moins bonnes chose mais la Corse de mes parents étaient très hospitalières et je veux croire que ça existe encore.
bonne fin de semaine à toi et comme je réponds avec retard cela ne sera pas le même que celui de ton com !
J
Qui n'a gardé que l'aspect ludique, et pourtant hier encore dans un hyper français j'ai rempli un sachet de vivres pour vos restaus du coeur... Rien ne change, bien au contraire, n'est-ce pas les gilets jaunes.... Bises
Répondre
E
les restos du coeur ne sont pas près à disparaître hélas ! heureusement qu'ils sont là...
bisous
F

Une belle coutume qui redevient  de plus en plus présente surtout pour faire "la nique" à Halloween  ! Nos coutumes sont aussi belles que celels d'ailleurs!
Répondre
E


 j'aime retrouver au hasard de conversation ces coutumes que j'ai parfois oubliés...



F

il ne faut pas rompre les traditions surtout si c'est pour une bonne cause au départ maintenant c'est plutôt un jeu pour les enfants d'après ce que je comprends
Répondre
M

Tout le monde n'a pas Saint Nicolas, heureusement! Cette coutume fait le bonheur des enfants, c'est tant mieux!
Répondre
S

Je ne connaissais pas cette fête, belle tradition. Bonne fin de semaine.
Répondre
N

Halloween corse ?
Bisous !
Répondre
C

Belle tradition sous le beau ciel de Corse !


Bisous Eglantine et bon week-end.
Répondre
Q

Je ne connaissais pas du tout cette tradition... Merci, Eglantine.


J'aimerais pourtant que les dons puissent encore profiter à ceux qui sont dans le besoin.


Passe une douce journée.
Répondre
L

Merci pour nous raconter cette coutume que je ne connaissais pas.


Bon Week-end à tous.


Bises Eglantine


 
Répondre
K

Il est des traditions dont il est doux de se souvenir ... et à partager !


Merci Eglantine pour ce petit coin de là-bas qui me réchauffe, tu sais hein


Bisousss et bon samedi.
Répondre
J

Ah oui nous sommes à la Saint André et j'apprends côté Corse.... et de nos jours une sorte d'Halloween pour les enfants qui récoltent des douceru surcrées.... Merci à toi, bises de jill
Répondre