Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Agathe et Jacques

 

 

 2127540060_840518667f.jpg

 

 

 

Agathe vivait chez une parente éloignée qui lui louait une chambre dans son grand appartement, avec accès à la cuisine, dans le 7è arrondissement de Marseille. Ses parents avaient été un peu réticents à son départ mais sa détermination à trouver un emploi à la ville était telle qu’ils avaient finit par céder.

 

A vingt deux ans, elle avait connu quelques amourettes, peu car la vie des jeunes gens du village était surveillé, mais jamais elle n’avait été vraiment amoureuse. Jacques quant à lui approchait la trentaine, il avait connu quelques liaisons sans importance mais son cœur ne s’était jamais emballé jusqu'à avoir une fiancée.

 

Cette rencontre les troublait tous les deux. Après un bref échange, ils restaient indécis à la porte de ce grand magasin, bousculés par le va et vient des clients, se regardaient sans rien dire et incapables de faire un pas. Jacques sorti de son mutisme le premier, lui pris doucement le bras et lui indiqua ou se trouvait la voiture.

 

La tête baissée, Agathe avançait les jambes tremblantes, arrivé à la voiture Jacques mit le moteur en marche et prit la direction du vieux Port.

Elle murmura son adresse mais comme il connaissait peu la ville elle dù le guider, le dialogue finit ainsi par se nouer. Elle se fit déposer au pied de l’abbaye de Saint Victor, pas trop près de chez elle, de peur que sa parente ne l’aperçoive avec un inconnu.

 

Ni l’un ni l’autre n’avait envie que la rencontre se termine ainsi, il lui demanda s’il pouvait la revoir, il était trop tard pour retrouver sa raison, elle répondit oui. Cette place devint très rapidement leur lieu de rendez-vous.

 

Dès le lendemain elle y courait, descendait l’escalier métallique

quatre à quatre, et le jour suivant, et les jours qui suivirent. Parfois du haut de l’escalier elle ne voyait pas sa voiture, il arrivait en retard et son cœur s’affolait et s’il n’allait pas venir, et puis son sourire la rassurait jusqu’au prochain retard.

 

Il l’emmenait visiter Marseille et Aix, la ville et la campagne. Il la couvrait de baisers et elle riait aux éclats, les journées se passaient dans un rêve jusqu’au jour ou il fut convoqué pour intégrer son poste. Les rendez-vous devenaient plus difficiles, adieu les promenades, les après midi de partage, mais cela permit à Agathe de reprendre ses recherches d’emploi qu’elle avait laissé un peu de coté.

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Eliane 18/08/2010 23:06



Bonsoir, j'avais besoin de savon de marseille,


alors me revoila
Parfums de Campagne



bonne fin de soirée et douce nuit *



Mamie Claude 18/08/2010 21:16



Beau, tendre et pur. Des idées porteuses , je n'en doute pas une seconde, j'attends la suite avec avidité ! Gros bisous



Eglantine-Lilas 21/08/2010 16:17



Elle va venir...mais je n'arriverai pas a en faire un roman !


grosses bises



ADAMANTE 18/08/2010 19:05



Coucou Eglantine,


L'amour qui  prend et  donne des ailes,  fait tourner la tête à en oublier le quotidien et pique de ses tourments, c'est fichu pour Agathe, là elle est vraiment amoureuse ! A très
bientôt. Amitiés



rouergat 18/08/2010 10:43



Bonjour Eglantine


Tu vas faire concurrence à "si belle la vie" Bravo: on attend la suite


Bonne journée


Amicalement



Eglantine-Lilas 21/08/2010 16:19



plus belle la vie ? je ne suis pas capable d'écrire une page tous les jours il faut peut etre que je tente


amitiés


 



Michel (Le billet de Michel) 17/08/2010 17:38



Attendez-vous à savoir ......


A Suivre !


Bises


Michel



pimprenelle 17/08/2010 16:02



Je suis en train de repasser et de ce fait, je pense ! (trop d'après mon mari). De "grands" écrivains ont bien écrit des feuilletons dans les journaux, non ? Alors !!!



Eliane 17/08/2010 15:12



Bonjour  a bientot pour la suite !   **






pimprenelle 17/08/2010 15:02



Ca y est, le feuilleton est lancé. La suite au prochain numéro. Ca me fait remonter dans le temps, à l'époque du feuilleton radiophonique.



agnesp 17/08/2010 14:52



Toi tu vas avoir des problèmes avec TF1 et France 2 parce que normalement ce sont eux qui diffusent la saga de l'été! Ils vont pas être d'accord que tu leur voles leur audience!



jill bill 17/08/2010 13:43



Bonjour Eglantine... Hum tu nous laisses sur notre faim...pas bien ça !  Nous avons soif de belles romances sais-tu.... Alors rêve Eglantine et reviens-nous... bizous, zoubis de JB



NinaFacile 17/08/2010 11:53



La suite ! La suite ! La suite !



Eglantine-Lilas 17/08/2010 12:45



c'est souvent dans la nuit que viennent les idées...attendons les prochaines pour voir si elles sont porteuses :0023: