Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avoir et Être

4599440456_89d17d1553.jpg    
         Loin des vieux livres de grammaire,
 
 Écoutez comment un beau soir, 
Ma mère m'enseigna les mystères 
Du verbe être et du verbe avoir. 

Parmi mes meilleurs auxiliaires, 
Il est deux verbes originaux. 
Avoir et Être étaient deux frères 
Que j'ai connus dès le berceau. 

Bien qu'opposés de caractère, 
On pouvait les croire jumeaux, 
Tant leur histoire est singulière. 
Mais ces deux frères étaient rivaux.

Ce qu'Avoir aurait voulu être 
Être voulait toujours l'avoir. 
À ne vouloir ni dieu ni maître, 
Le verbe Être s'est fait avoir.   

Son frère Avoir était en banque 
Et faisait un grand numéro, 
Alors qu'Être, toujours en manque
  Souffrait beaucoup dans son ego. 

Pendant qu'Être apprenait à lire 
Et faisait ses humanités, 
De son côté sans rien lui dire 
Avoir apprenait à compter. 

Et il amassait des fortunes 
En avoirs, en liquidités, 
Pendant qu'Être, un peu dans la lune 
S'était laissé déposséder. 

Avoir était ostentatoire 
Lorsqu'il se montrait généreux, 
Être en revanche, et c'est notoire, 
Est bien souvent présomptueux. 

Avoir voyage en classe Affaires. 
Il met tous ses titres à l'abri. 
Alors qu'Être est plus débonnaire, 
Il ne gardera rien pour lui. 

Sa richesse est tout intérieure, 
Ce sont les choses de l'esprit.. 
Le verbe Être est tout en pudeur 
Et sa noblesse est à ce prix. 

Un jour à force de chimères 
Pour parvenir à un accord, 
Entre verbes ça peut se faire, 
Ils conjuguèrent leurs efforts. 

Et pour ne pas perdre la face 
Au milieu des mots rassemblés, 
Ils se sont répartis les tâches 
Pour enfin se réconcilier. 

Le verbe Avoir a besoin d'Être 
Parce qu'être, c'est exister. 
Le verbe Être a besoin d'avoirs 
Pour enrichir ses bons côtés. 

Et de palabres interminables 
En arguties alambiquées, 
Nos deux frères inséparables 
Ont pu être et avoir été.
   
Paroles d'Yves Duteil
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> <br /> Bien dommage, je ne l'ai pas encore entendu !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> C'est un très beau texte dont je ne connais pas l'air mais j'aimais beaucoup Yves Duteil. Après les années 70, je ne l'ai plus écouté.<br /> Tu as eu raison de le publier car il est, comme le titre de ton blog, d'utilité publique. Il suffit juste d'y mentionner Yves Duteil<br /> Bises<br /> <br /> <br /> ps, j'ai retrouvé les paroles sur paroles2chansons et il est intéressant d'aller voir la déclaration de ce site concernant les droits d'auteurs.<br /> Cette déclaration de bonne volonté ne protège pas malheureusement.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> j'aime énormément ce texte Eglantine, il donne envie d'apprendre la grammaire de la grand mère !!! bizz<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Que voilà un beau poème. Je le mets de coté avec ta permission.<br /> <br /> <br /> "Ont pu être et avoir été" Tout une dissertation philosophique sur cette aporie.<br /> <br /> <br /> Avoir été j'aimerais bien parce qu'ici c'est plutôt l'hiver<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> <br /> ... un de mes petits plaisir de fevrier...ICI ... les grands esprits<br /> se rencontrent dit on :) big bisoussss<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ouah !!!! Ce poème a le mérite d'ETRE fabuleux, sans oublier le fait d'AVOIR su réconcilier deux frères. Deux soeurs pourraient peut-être en profiter, mais tout espoir est perdu. Grosses bises<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Très joli poème qui selon ce que j'ai glané<br /> <br /> <br /> serait écrit par yves Duteil et sans aucun doute chanté.<br /> <br /> <br /> Gros bisous Eglantine.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> <br /> Magnifique, magistral ! Merci pour le partage !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre