Défi 53

Publié le par Eglantine-Lilas

La nuit des Dé-bauchés 
 
 
2853033299_66b00a2dfe.jpg 
 
 
Sur son vaisselier,
 
Après les fêtes, ménage!
 
Et là, plus de dés! 
 
 
La nuit avait maintenant envahi la pièce d’un noir profond, tous les occupants étaient partis se coucher, fatigués par une journée qui n’avait pas été de tout repos.
 
André, le chef de bande que ses acolytes appelaient Dé-dé en signe d’affection, se glissa subrepticement par la petite porte donnant sur l’arrière de la maison, pour fumer une cigarette et méditer sur la dé-cision à prendre. C’est que l’enjeu était de taille, la conversation qu’il avait surpris malgré lui le troublait profondément pour l’avenir de ses compagnons les « Dé-bauchés » parfois aussi appelés les « Dé-camètre » (oui, souvent ils frayaient avec le Mètre d’où se rapprochement).
 
A aucun moment il n’envisagé qu’il puisse se barrica-dé derrière le vaisselier, cela aurait été vraiment dé-choir, mais encore fallait-il trouver rapidement une solution. Le problème était comment y accé-dé ? Ca c’était la première difficulté, ensuite même barrica-dé un jour il faudrait bien sortir de ce trou dé-robé !
 
Il pestait de colère, voilà bien des années qu’ils vivaient une retraite heureuse sur ce vaisselier. Cela datait du jour ou après avoir remisé hors de l’atelier les machines à coudre, rangé tous les fils de couleurs dans une grande boite, les coupons restant dans une malle, « Astéroï-dé » avait déci-dé qu’elle avait fait assez de couture dans sa vie. Les ciseaux aussi avaient cessé de dé-coudre et de dé-couper, mais eux avaient trouvé une place à l’abri des regards.
 
Bon ce n’est pas tout ça se dit Dé-dé que fait on ? Après une dernière bouffée, il va voir ses compagnons et leur dit :
 
            — C’est moi le chef aussi j’ai dé-cidé que nous allons disparaître pendant une Dé-cennie en nous glissant discrètement dans le dé-barras. De là nous pourront observer si vraiment ils sont dé-figurés de nous avoir dé-mobilisé.
 
            Faire le ménage, faire le ménage sur les étagères ! Mais c’est Dé-ment ça !
 
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/5f/De_a_coudre.png/220px-De_a_coudre.png

Publié dans Les Croqueurs de mots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MARIE de Cabardouche- 22/04/2011 11:17



Ils n'ont pas l'air de vouloir s'en laisser conter ces rebelles dés retraités!


Merci pour votre passage sur notre page et pour vos conseils d'ostéopathie!


Belle journée!



Eglantine-Lilas 03/05/2011 15:54



les conseils ? normal les retraités sont là pour ça je em suis bien amusée en lisant votre texte a tous les deux ...



Alba 22/04/2011 09:12



fo ya yaïe mais tu t'es dé-chaînée !!!


Bisous :0010:



Magalune 19/04/2011 22:00



Oh ! j'ai adoré. Le thème ne m'a pas inspiré, il n'en n'est rien pour toi. Très agréable lecture, qui déride et fait sourire en plus d'être habile.


merci pour ce bon moment


Belle soirée


Magalie



pimprenelle 19/04/2011 17:19



Mais quelle i dé e de dé poser des dés sur une étagère. Les miens sont dé robés aux regards, donc pas de dé à nettoyer.


Merci Eglantine, c'était bien trouvé.



askelia 19/04/2011 14:04



quelle jolie histoire!



Mireille 19/04/2011 01:31



Seule une femme pouvait avoir cette idée dé-mente de dé-poussiérer l'étagère des dés ! Et je comprends fort bien que Dé-Dé se dé-cide à dé-guerpir ! Bravo à toi, ta façon de traiter le défi est
très amusante ! Amitiés. Mireille



Eglantine-Lilas 19/04/2011 10:48



ça tu l'as dit...je ne vois pas mon mari faire la poussière



Michel > Le billet de MichelM 19/04/2011 00:07



Quelle histoire Dé-mentielle cette révolte Dé-Dé


Me voila Dé-ridé pour la journée. Je suis dé-ja de bonne humeur.


Merci de tout coeur Eglantine.


Dé-ci Dé-ment, tu es la meilleure !


Dé- milliers de bisous.


Michel



Eglantine-Lilas 19/04/2011 10:49



tout ça pour de la poussière je te demande ! elle était bien là ou elle était !


bises



fransua 18/04/2011 22:36



quelle variation en Dé , bravo



Eglantine-Lilas 19/04/2011 10:50



c'était le jour de faire valser les dés !!!



ADAMANTE 18/04/2011 19:13



Bien d'accord avec toi, faire le ménage sur les étagères quelle I-DES Bises.



Eglantine-Lilas 19/04/2011 10:51



je vois qu'on se retrouve ! alors qu'il y a bien mieux à faire ..que la poussière


bises



Brunô 18/04/2011 14:40



Déroutant, désopilant, dément mais délicieux...remets m'en un dé



Catheau 18/04/2011 14:16



La vie secrète des dés : une bonne idée.



jill-bill.over-blog.com 18/04/2011 13:50



Tu les as bien travaillé ces dés Eglantine !!  Une belle vengeance au final non mais !  Bises de JB 



Lenaïg Boudig 18/04/2011 13:43



Dé-coiffant, dé-sopilant et complètement dé-janté, un jour sous lequel je ne te connaissais pas encore, Eglantine et j'aime bien ! Merci pour le rire et bises à toi !






Rebecca 18/04/2011 12:46



jolie participation


bise



Mamie Claude 18/04/2011 12:30



M'Anette va être dé-ridée, heureusement que ton Dé-dé avait dé-cidé de fumer sa cigarette. Bravo Eglantine tu as été sur dé-cidée à dé-meller l'enquête. gros bisous



Elo 18/04/2011 12:20



Dément oui!!! Il n'y a pas idée de dépoussiérer les dés, de les faire déraper et de les oublier... bises



m'annette 18/04/2011 11:53



Quelle magnifique et truculente participation! j'adore les dé-bauchés appelés aussi dé-camètres!!!!


et la photo! l'univers de la couture me fascine et cette photo me touche beaucoup!


bref, comme l'a dit un homme célèbre, tout est bon chez toi, ya rien à jeter!


Merci encore, et gros bisous!