Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Défi 86

Et si tout n’avait pas été dit…propose Hauteclaire

 3807592701_ebd56790e7.jpg

 
  Jeanne née Rousseau,  élevée par ses grands-parents maternels, avait quitté sa petite ville de Province à leur décès pour s’exiler aux Etats-Unis. Elle s’y était marié et vivait une existence heureuse et comblée. L’approche de la cinquantaine lui donnait envie de retourner une dernière fois sur le lieu de ses racines et mettre en vente la maison où elle avait grandie et qu’elle avait laissé close, depuis tant d’années.
 
 Le taxi la déposa devant un jardin envahi par les herbes folles, Jeanne avait bien essaye de le faire entretenir par un jardinier mais sa santé ne lui permettait plus depuis quelques années et trouver de la main d’œuvre de loin, n’était pas chose facile.
 Devant ce spectacle il lui sembla plus raisonnable de se faire conduire dans l’unique hôtel de la petite ville, elle aviserait demain pour la maison. Levée aux aurores, elle ouvrit le cœur battant la porte d’entrée. Ces grands parents lui avaient dit que ses parents étaient morts dans un accident de voiture peu après sa naissance et c’était ici que s’étaient déroulés son enfance et sa jeunesse.
 Apres avoir ouvert les fenêtres en grand de pièces en pièces, elle s’attarda dans la bibliothèque, dépoussiérant avec nostalgie les livres et s’attardant à en lire quelques lignes au passage. Sur le rayon le plus haut en prenant un livre d'Agatha Christie, un morceau de journal s’échappa des pages. Une partie de date était visible dans un coin :195…sans qu’il soit possible d’en lire plus. Dans la chronique locale on parlait d’une disparition mystérieuse d’une certaine Hortense qui portait le même nom de famille qu’elle. Jamais ses grands-parents n’y avaient fait allusion, ni évoqué cette personne.
 Sa curiosité éveillée, elle décida de se rendre au journal local et d’y consulter les archives. Malgré le temps qu’elle y consacra elle ne trouva trace nulle part de l’accident de ses parents, par contre, huit mois avant sa naissance environ,  un article repris sur plusieurs jours,  était  consacré à la disparation d’Hortense, fille de M et Mme Rousseau, ses grands-parents.
 
La stupeur la fit vaciller et c’est chancelante qu’elle rentra à l’hôtel pour essayer de reprendre ses esprits. Qui allait pouvoir la renseigner ? Les voisins de ses grands-parents n’étaient plus de ce monde, comme dans toutes les villes, la population avait été brassée par de nouveaux arrivants, même l’hôtelier avait changé. Le jour suivant elle arpenta les rues à la recherche d’un signe, d’une indication et ses pas la menèrent inconsciemment au pied du grand mur d’enceinte  qui entourait le couvent. Elle se souvenait en particulier d’une sœur particulièrement gentille qui venait souvent lui parler à la sortie de l’école.
 C’était le seul endroit où elle était susceptible de rencontrer quelqu'un qui pourrait lui en apprendre un peu plus sur les événements passés. Il fallut beaucoup de palabres et de diplomatie pour que la mère supérieure, passablement âgée, la reçoive et consente à lui dévoiler la vérité.
 Il n’y avait jamais eu d’accident de « ses parents » juste une jeune fille qui était tombée amoureuse d’un jeune homme venu passé des vacances dans la région et qui disparut sans savoir qu’Hortense était enceinte. Ses parents, par peur du scandale la firent entrer au couvent et élevèrent Jeanne sans jamais lui dire la vérité.
 
Jeanne se souvint de certaines rencontres….mais il était trop tard maintenant.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> coucou Eglatine Agatha ...  secrets de famille qu'on dévcouvre trop tard , parfaitement écrit !! quel courage de t'y atteler, trop de choses ici au retour pour ma part. gros bizzoux à vous<br /> deux<br />
Répondre
E
<br /> <br /> je n'ai pas donner dans le plus joyeux ...il faut que mon "néon" retrouve un peu de son humour ..mais ça va viendre<br /> <br /> <br /> bisous<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Coucou Eglantine mère-grand, je suis émue par ton histoire, c'est à la fois affreux, et excellent ! L'existence heureuse de Jeanne, j'espère, va pouvoir reprendre son cours, après le choc de la<br /> découverte et le souvenir de ses parents se fera une nouvelle place aussi chaleureuse que possible dans sa mémoire. Merci beaucoup, gros bisous.<br /> <br /> <br />   <br />
Répondre
E
<br /> <br /> une histoire qui a du être possible dans un temps peut être pas si lointain !<br /> <br /> <br /> merci pour ton passage <br /> <br /> <br /> gros bisous<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> Bonjour Eglantine,<br /> <br /> <br /> Nuit et jour se confondent presque en ce début<br /> d'automne. Bisous <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> est ce que tu te leves trot tôt <br /> <br /> <br /> l'autoumne peut être agréable par ses couleurs et qu'il évite un peu le mauvais temps !<br /> <br /> <br /> bises<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Il y a eu trop de cas de ce genre.<br /> <br /> <br /> Bisous Eglantine.<br />
Répondre
E
<br /> <br /> tout à fait !<br /> <br /> <br /> belle journée à toi<br /> <br /> <br /> bises<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Bien imaginé cette histoire, très intéressant. Bravo.<br />
Répondre
E
<br /> <br /> merci ...il doit y avoir traces dans ma mémoire d'histoires lues de ce genre !<br /> <br /> <br /> <br />
H
<br /> Bonsoir Eglantine,<br /> <br /> <br /> un beau récit, bien mélancolique ... Que de vies gâchées ainsi, sur l'autel des contingences sociales et la respectabilité.<br /> J'ai aimé cette lecture, merci d'avoir ainsi levé un secret en réponse à ce défi...<br /> <br /> <br /> Amitiés à toi<br />
Répondre
E
<br /> <br /> je ne suis pas dans ma meilleure phase humoristique mais ça va revenir ...malheureusement c'est une histoire qui a du exister dans un passé pas si lointain ..<br /> <br /> <br /> amitiés<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Bonsoir<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Court et efficace. Un sujet qui fait toujours couler de l'encre, qui attire, envoûte, accapare immédiatement notre attention. j'ai beaucoup aimé le thème en général bien sûr, mais surtout la<br /> description de la vieille maison. Elle est courte pourtant mais on entre directement dans l'atmosphère. Un très beua partage.<br /> <br /> <br /> bele soirée<br />
Répondre
E
<br /> <br /> merci ! j'ai un faible pour les maisons, de celles qui ont vécu  et qu'on abandonne parfois..mais rien qu'en<br /> les ragardant on sent toute leur histoire...j'adore ces jardins ou la main de l'homme ne met plus d'ordre ...bon tu me diras pour y habiter ce n'est point pratique lorsqu'on y revient <br /> <br /> <br /> amitiés<br /> <br /> <br /> <br />
U
<br /> Secret de famille bien gardé ! Brrr, ça doit faire drôle de découvrir cela, bien plus tard ...<br />
Répondre
E
<br /> <br /> que de secrets de famille !...secret parfois qu'on croit faire dans les meilleures intention ...<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> Bonjour Eglantine, <br /> <br /> <br />  Finement mené ce défi  qui me fut  très agréable de lire. C'est toujours un plaisir de constater  combien l'imagination peut être féconde.<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br /> Dominique<br />
Répondre
E
<br /> <br /> pas très original comme approche mais mon "néon" comme dit Pascale n'est pas d'humeur" à l'humour en ce<br /> moment <br /> <br /> <br /> les différentes approches des défis sont des moments d'agréables découvertes, comme dab je suis encore en retard pour la lecture ...lundi matin j'étais dispo mais c'est OB qui tardait à publier !<br /> <br /> <br /> belle soirée<br /> <br /> <br /> bisous<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Belle et triste histoire qui n'a pas toujours été immaginée ! Cette histoire sonne vraie et j'aime beaucoup.. Merci.<br /> <br /> <br /> Avec un gros bisou de Jeanne<br />
Répondre
E
<br /> Bonjour  Eglantine,  tres prenant et triste histoire, merci j'ai<br /> pris plaisir a te lire.<br /> <br /> <br /> Ah nous y sommes, pluie, et ciel de plomb... Bisous <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> http://pre-au-clair.eklablog.com<br /> <br /> <br /> http://parfumsdecampagne.over-blog.com<br /> <br />
Répondre
M
<br /> Comme quoi les secrets, aussi douloureux soient-ils, remontent toujours au grand jour et tu en fais, avec talent, une des démonstrations !<br /> <br /> <br /> Bonne semaine - bisous<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Un secret de famille comme il y en avait ; on ne plaisantait pas avec ce genre de chose à l'époque! Pauvre Hortense sacrifiée !<br />
Répondre
A
<br /> j'aime.....<br />
Répondre
J
<br /> Bonjour Eglantine ! Secret de famille bien gardé, je crois que nous irons de découverte en découverte sur ce terrain ce jour ! Merci à toi, bises de jill <br />
Répondre