Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faire son pain

 3200612213_fe18632a83.jpg

Depuis quelques temps les farines les plus diverses et variées, garnissent les rayons des supermarchés : le pain campagnard, le pas campagnard, le pain maison, avec céréales, avec levure, les bio, pour pain de mie, pour la brioche et j’en passe et des meilleures….
Mais revenons au pain, tout simple, tout chaud tout bon. Dimanche soir j’ai écouté à la télévision et avec le plus grand intérêt, Jean Pierre COFFE raconter l’histoire de l’évolution du pain.
 Ma mémoire étant faillible, je n’aurais pas la prétention de vous en faire un résumé par contre et avec son autorisation je vous donne ci-dessous la recette pour faire du pain tout simplement avec une farine toute simple elle aussi.
 Pour ma part la démonstration m’a convaincu et  puisque crise il y a je ne vois pas pourquoi j’irais acheter des farines plus chères alors qu’on peut faire la même chose à moindre coût. Allons- y on retrousse ses manches :
  
Pour 6 baguettes
  • 1 kg de farine
  • 20 g de sel fin
  • 1 sachet de levure du boulanger
  • 750 g (75 cl) d’eau tiède
Dans un grand saladier, délayez la levure avec 3 cuillères à soupe d’eau tiède pour dissoudre tous les grains, puis ajoutez la farine et le sel – ne jamais mélanger le sel et la levure. Mettez le reste d’eau et mélangez le tout à la main ou au robot jusqu’à ce que la pâte se détache du saladier.

Laissez reposer 1h –au minimum-dans le récipient couvert d’un linge à température ambiante - c’est le temps de pousse.
Au bout d’une heure, farinez le dessus de la pâte, retournez-la et sur une planche, pliez-la en quatre – c’est faire un tour.

Farinez la pâte, un torchon et la balance, faites des pâtons (morceaux) de 250 à 300 g.
Prenez un pâton, pliez-le deux fois, roulez-le pour former une baguette.
Posez sur le torchon fariné, saupoudrez la baguette de farine puis recommencez l’opération avec le reste des pâtons.

Couvrez le tous d’un film plastique pendant 30 minutes. Cette opération permet une croûte fine et de belle couleur. Au bout de 15 minutes, préchauffez le four à 240°C avec la plaque à l’intérieur et un ramequin d’eau pour l’humidité.
Sortez la plaque du four, posez les baguettes dessus et avec une lame coupez la baguette dans sa longueur – raillé. Enfournez pour 18 minutes.
Sortez du four, laissez refroidir.
 
 
Et pour ceux qui voudraient voir la vidéo :
 
 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nat 16/06/2010 23:41



mais oui bien sur .... mdr



Parisianne 16/06/2010 18:50



J'adore faire mon pain mais je pétri en machine puis je façonne et je laisse lever encore une bonne heure et enfin je fais mes baguettes, un régal pour tous les sens. Bonne soirée. Bises


Anne qui re-marche droit depuis hier... pourvu que ça dure surtout que fin d'année et passage en classe supérieure va entraîner une invasion d'ado pour faire la fête, premier arrivage ce soir, le
reste demain et tout le monde dort sur place, c'est tellement plus drôle !



Malika 16/06/2010 15:54



Merci et bon mercredi.



pimprenelle 16/06/2010 10:45



J'en ai fait, moi aussi. Et c'était le bonheur pour l'odorat, les narines se retroussaient lorsque le pain cuisait et j'entendais toujours l'un ou l'autre se régaler d'avance. Mais en ce
temps là (il semble si lointain et si présent à la fois) l'homme de la maison faisait des croissants et là, c'était souvent partie de rigolade, mais toujours de régalade ! Dire aussi que mon
"mollet" était souvent, lui aussi, sujet de rigolades.



Mamie Claude 16/06/2010 09:36



tOUTES les grandes variétés de pains, ont surtout facilité la très forte augmentation d'un aliment de base pour tous et de survie pour d'autres ! Gros bisous



Nina 16/06/2010 08:58



Quand j'avais des forces, je faisais mon pain "à l'ancienne", comme j'avais appris de ma grand-mère.
Pétrir la pâte encore et encore, en ajoutant de l'eau, de la farine, petit à petit.
Puis laisser reposer dans une bassine, avec une couette par-dessus, pour que cela monte bien au chaud et ce pendant deux ou trois heures.
Cela donnait un pain très alvéolé.
Ma voisine, boulangère de son état, aimait beaucoup !