Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grégoire-3.

  Grand-mère


6204321848_fa25979087.jpg

  C'était déjà la croix et la bannière pour que Grégoire partage le repas avec ses grands-parents, aujourd'hui encore il va prendre un morceau de pain un peu de chocolat avec une pomme et il va se sauver manger dans son arbre préféré laissant une fois encore sa grand-mère toute seule.


- « Grégoire dans une famille les repas se prennent en commun, même les animaux se réunissent autour de la gamelle ! Tu crois que c'est normal de laisser ta grand-mère seule alors qu'elle a pris sur elle de te préparer le repas ?»


  Grégoire hésite sur le pas de la porte, cette odeur de pipe est encore près de lui on dirait que c'est elle qui lui parle et le retient, il cherche autour de lui et rencontre le regard de sa grand-mère, son cœur se sert en voyant toute cette tristesse dans ces yeux, il repose son pain, hésite encore et puis décide de s'asseoir à table avec elle, ce n'est pas qu'il ait très faim depuis longtemps il grignote plus qu'il ne mange,mais il va faire l'effort de gouter un peu du repas qu'elle a préparé.


  - « c'est bien Grégoire aujourd'hui tu lui donnes un peu de bonheur. Tu te souviens avec quelle plaisir elle préparait les plats et particulièrement les gâteaux que tu aimais plus jeune? La maison était rempli de cette bonne odeur de pâtisserie qui te faisait tellement plaisir .


  Quand vous deviez venir avec tes parents c'était branlebas de combat dans toute la maison et elle passait des heures aux fourneaux. Elle t'emmenait au poulailler avec elle ramasser chaque matin les œufs frais et dans la cuisine tu l'aidais après à faire de la pâtisserie, enfin aider c'est façon de parler, tu mettais surtout un peu de farine de partout mais ça la faisait rire et jamais elle ne te grondait.


  Vous avez partagé beaucoup de moments heureux, quand tu allais te promener dans la campagne avec elle vous rameniez des bouquets de fleurs sauvages, le soir au coucher elle prenait toujours le temps de te raconter une histoire qu'elle inventait la plupart du temps.J'attendais dans le salon que vos fous rires s'arrêtent et je venais passer un petit moment avec toi à mon tour. »


Tout en chipotant dans son assiette il repense à ces périodes heureuses qu'il a passé ici avec ses parents, l'absence de son grand-père l'amène à des réflexions qu'il se refusait de faire jusqu'à présent. Se parents lui manquent mais ses grands-parents se sont occupés de lui avec beaucoup d'amour, ils ont supporté des contrariétés avec patience, espérant toujours que leur chagrin commun les rapprocheraient au lieu de les éloigner.


- « hé oui même quand tu chapardais dans son portefeuille ta grand-mère ne t'en a pas voulu, toujours elle t'a trouvé des excuses alors que je pensais moi que tu méritais une bonne punition. Je n'étais pas toujours d'accord avec elle mais avoue qu'elle avait avec toi une grande patience et beaucoup d'indulgence en es tu conscient aujourd'hui ? ».


  Grégoire sent le rouge lui monter au front, il est vrai que ce n'était pas bien mais quand il le faisait ce n'était pas pour embêter sa grand-mère, juste par provocation, ou par défi pour voir la réaction.

 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F

Grégoire doit se remettre en question
Répondre
R

tient, je ne l'avais pas vu...émouvant
Répondre
E


 il remonte à la surface faute de temps pour écrire et d'avoir l'esprit assez clair 



M

j'aime bien votre Grégoire ...


amicalement


MH
Répondre
N

Si jeunesse savait...
Le temps, seul, peut changer la donne.
Bisous !
Répondre
F

Un très beau teste évocateur pour moi qui n'ai pas connu de grand-père. maintenant j'assume ce rôle et je crois que je suis un peu le Pépé gâteau Mémé-zoeufs. Un beau moment cette rencontre entre
les générations avec les souvenirs et les leins qui se tissent. merci, passe un bonne journée ...aux fourneaux.
Répondre
M

Une merveilleuse grand-mère !
Répondre
L

Toujours beaucup d'émotion !... Merci Eglantine.


Bises - Michel
Répondre
J

Un dur à cuire le Grégoire, mais je ne désespère pas de le voir dompter.... même 4 ans plus tard, clin d'oeil de jill.... Bises du mardi !
Répondre
G


Bonjour c'est par une journée ensoleillée que je vais aux nouvelles car je ne te vois plus sur mon blog j'espère que tu vas bien bonne journée à bientôt



Répondre
E


je suis là ! tres prise par de la famille à la maison pendant un peu plus d'une dizaine de jours ! je fais des incursions mais je n'ai guere le temps de faire des visites ni de repondre aux coms,
j'ai mis un petit mot lundi.


merci de t'inquiéter c'est gentil a toi


bisous et a bientot