Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’âne et l’anguille

Le jeudi en poésie des Croqueurs de mots

A la barre ABC...

j'ai opté pour la "liberté" du thème et un poète que j'aime beaucoup.

5762648809_0a8a3f3c8e.jpg

Le long d’une rivière aux rives verdoyantes
Déambulait un âne érudit et lettré
Dont le plus grand plaisir, extrême étrangeté,
Fut de braire des vers d’une voix chevrotante.

Une jeune anguille à la robe étincelante,
Filant vivement entre roches et galets,
Soudain, surprit notre âne en train de déclamer
Et pouffa de rire de façon insolente.

Ignorante écervelée, pourquoi donc trahir
Votre méconnaissance de la poésie,
Alors que votre charme me fait déjà rougir ?

C’est, dit-elle, qu’au fond de ma triste rivière
Le silence étourdit et, las, on en oublie
Que chacun vit de mille et une autres manières.

Francis Etienne Sicard, 2009

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Monelle 29/03/2013 10:15


Une vraie poésie de printemps... enfin quand il est là !! 


Bon week-end de Pâques - bisous



Marizou 29/03/2013 08:38


On dirait presque du La Fontaine.

ABC 28/03/2013 22:25


C'est vraiment sympa, je ne connaît pas ce poète et suis ravie de le découvrir, merci !

Jeanne Fadosi 28/03/2013 18:31


bel éloge du respect de la différence. Je découvre ce poète contemporain

Francis Etienne Sicard Lundquist 28/03/2013 17:51


Chère Eglantine,


 


Votre fidélité et votre gentillesse


me touchent au plus profond du coeur.


Je vous remercie mille fois pour avoir publié


ce poème ancien,


et quelque peu imparfait...


Il a été écrit il y a longtemps.


Je vous charge de remercier tous vos lecteurs et lectrices


qui ont eu la délicatesse


de le commenter aussi


élogieusement.


Cordialement,


Francis Etienne


 


 

* Viviane * 28/03/2013 15:13


... parfois ça ferait du bien de vivre comme les anguilles ... au fond de l'eau pour ne pas entendre toutes les bêtises desquelles on nous abreuve ... mais va savoir là en bas hein ....


Un joli poème, tu as raison !


 


Bisouss Eglantine.


 


Viviane.


 

flipperine 28/03/2013 14:08


un joli poème

Nina Padilha 28/03/2013 13:21


Bisous !

Quichottine 28/03/2013 12:07


Une liberté que tu as bien utilisée. Merci pour la découverte de ce poème.


Bises et douce journée.

jill bill 28/03/2013 11:11


Ah j'aime beaucoup... Et oui chacun ici bas vit sa vie... de tant de manières !  Merci Eglantine... bon jeudi/poésie, bizzzzzzzzzzzz