Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La petite fille qui avait trouvé un trésor…

 

 

http://feeclochette26.f.e.pic.centerblog.net/rdoh9kov.gif

 

 

 Il était une fois une petite fille qui avait trouvé un trésor. Oh ! Pas un trésor ordinaire, comme il y en a beaucoup si on cherche un peu, mais un trésor unique, très recherché et rarement trouvé. Vous allez me dire que tous les trésors sont recherchés. C’est vrai, mais il est des trésors particulièrement rares. Des trésors que même l’imagination la plus fertile n’a pas osé inventer. Ainsi par exemple, qui aurait pu imaginer qu’un sac de baisers inépuisable se trouvait là, juste à l’endroit où la petite fille un soir l’avait trouvé ?

 

 Dans quel endroit ?

 

 Mais dans le cœur, tout près de la tendresse et de la passion d’être d’une petite fille tout étonnée de sentir, un matin, ce trésor en elle. Le jour où elle fit cette découverte, elle fut transportée par une grande joie, si vivante quelle aurait pu se croire immortelle. Elle se sentait généreuse et se voyait immensément donnante. Pensez donc, un sac de baisers inépuisables ! Des baisers qui peuvent se renouveler sans cesse. L’un appelant l’autre, l’autre donnant le goût du suivant, le suivant se précipitant pour s’offrir et ouvrir ainsi plus d’espace à tous les baisers à naître, lesquels se bousculaient les uns derrière les autres, impatients d’exister.

 

Je vous vois songeuse....

 

Oui, il faudrait que je vous parle quand même un peu de la vie d’un baiser.

 

Qu’est-ce qu’un baiser ?

 

Un souffle, une douceur légèrement humide, la palpitation de deux lèvres, un élan de tendresse ou d’amour déposé au coin d’une joue, d’une lèvre ou même sur tout le corps de l’autre. Un instant arrêté aussi éphémère que la rosée d’une émotion. Un baiser, c’est comme le clin d’œil d’une étoile dans l’immensité du cosmos. C’est bon comme la mie d’un pain doré par l’amour. Aussi la vie d’un baiser est-elle très courte, même si chaque baiser paraît contenir chaque fois une part d’éternité. C’est pour cela d’ailleurs qu’une vie entière ne suffirait pas pour décrire l’existence d’un baiser. Entre toutes les ouvertures et les possibles qu’il recèle, un baiser est une tranche d’infini qui va relier deux êtres pour les réconcilier avec le meilleur d’eux-mêmes.

 

J’ai dit deux êtres ?

 

Oui, car j’arrive au plus difficile. Un baiser porté, tel un éclat de lumière déposé, doit pour s’accomplir être reçu, amplifié. Je ne sais si je peux continuer à vous décrire tant de béatitudes, car déjà vous pouvez imaginer tous les drames, toutes les déceptions et les frustrations au-delà des émerveillements possibles, quand vous passez à côté d’un baiser.

 

La petite fille avait donc trouvé un sac de baisers inépuisables, certes, mais qui peut accueillir l’inépuisable ? Qui peut accueillir, s’ouvrir, s’agrandir pour recevoir l’abondance, la générosité infinie d’un tel trésor ?

 

Ce que ne savait pas cette petite fille, c’est qu’elle allait passer une partie de sa vie à rechercher quelqu’un qui aurait aussi découvert en lui un trésor semblable.

 

Si vous connaissez celle qui pourrait avoir fait cette découverte, n’hésitez pas, avertissez-la d’urgence.

 

 Mais peut-être allez-vous garder cette découverte pour vous !

 

Ainsi va le monde. Beaucoup d’entre nous, plus qu’on ne l’imagine, découvrent des trésors, en oubliant que la qualité première d’un trésor est de pouvoir être partagé

 

C’est cela le plus difficile. Mais quand on sait qu’un tel trésor s’agrandit en se partageant, peut-être est-ce moins difficile.

 

Jacques Salomé.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

chloé 23/11/2012 18:14


Euh! ce serait l'hpital qui se moquerait de la charité car j'en fais aussi! Nous nous corrigerons entre mères- grands mutuellement. ça y est j'ai commandé Eglantine raconte! j'ai voulu faire
l'autre aussi  en même temps et le Lulu m'a ramené à la case départ. je referai ma manip demain car mon mari  change le lustre et je suis dans le noir. bisous. chloé

Eglantine-Lilas 24/11/2012 10:24



mille merci je suis vraiment touchée ..j'espère que tu ne seras pas décue


bises



chloé 23/11/2012 17:00


Jacques salomé est une de mes références. J'adore ces contes et pensées du jour. Contes à grandir; contes à guérir! Je les ai souvent utilisés avec mes loupiots déficients mentaux. tu connais le
chemin des mots? Je me ballade sur ton site et c'est beaucoup de plaisir. chloé

Eglantine-Lilas 23/11/2012 17:18



 heureuse de tes promenades mais quand je vois tes textes ...


je me dis que j'ai encore du travail à faire  heureuseement que parfois je peux faire des empunts !


psst ...je laisse souvent trainer des fautes n'hésites pas à me le dire...parfois quand je relis je rougis toute seule


bises


 



Le billet de Michel 17/02/2012 10:38


Merveille de l'écriture Eglantine.


Quelle beauté !


Je t'Embrasse


Michel

patipati 16/02/2012 20:43


Bonsoir Eglantine,


Vous écrivez les choses essentielles avec tant de beauté et de sincérité,comme devraient être tous les baisers.


Je vous envoie un baiser de Malmedy,près des Fagnes en Belgique

clio48 13/02/2012 17:02


Bonsoir Eglantine .


C'est un texte admirable et que de vérités !


Merci pour ce partage !


Je t'envoie des bisous ...


A bientôt .



Eglantine-Lilas 14/02/2012 09:03



c'est une découverte qui m'a enchantée


bizzz



Nina Padilha 13/02/2012 13:13



Eglantine-Lilas 14/02/2012 09:03



merci c'est adorable !



Eliane 13/02/2012 12:06


Bonjour Eglantine,  merci pour l'histoire, c'est vrai , partager est le vrai tresor !


mon passage pour te souhaiter une tres belle semaine sous le théme du dégel,


l'air est frais mais pas glacial, c'est réconfortant. 


bisous et a demain

Eglantine-Lilas 14/02/2012 09:05



merci Eliane


chez moi aussi le temps semble en voie d'amélioration


bravo pour ton poème de saint valentin


excellente journée à vous deux


bizzzz



mamie Claude 13/02/2012 09:59


Très beau choix Eglantine, quelle glaneuse tu fais ! J'aime beaucoup "le clin d'oeil d'une étoile dans l'immensité du cosmos" et la conclusion  "du partage".  Belle journée à
toi et gros bisous

Eglantine-Lilas 13/02/2012 11:43



par recherche ou par hasard parfois je glane
...


grosses bises



jill bill 13/02/2012 09:16


Bonjour Eglantine... Tout tout tout nous saurons tout sur le baiser, le grand, le p'tit, le doux... C'est joliment écrit tout ça.... Vive ce trésor à partager !  Bon lundi à toi, "bisou"

Eglantine-Lilas 13/02/2012 11:43



parfois on oublie l'essentiel


bizzzz



libre necessite 13/02/2012 08:49


Merci Eglantine de nous rappeler ces choses essentielles. Quand on loit cela on ne peut plus recevoir un baiser de la même façon. Bises dan

Eglantine-Lilas 13/02/2012 11:44



...pour la St Valentin il en faut plein ...et puis pour tous les jours aussi !


bizzz