Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le gueux aux roses

5933641610_a3d0b42653.jpg
J'aime les vieux romans et les contes de fées
Où combattent les preux au son de l'olifants,
Où le bon chevalier se couvre de trophées,
Epouse la princesse et fait beaucoup d'enfants.

Je guerroie avec eux; avec eux je pourfends
Les Stryges du jardin, de vipères coiffées,
Et je m'assieds avec mes héros triomphants
Aux festins servis par des nymphes dégrafées.

- Ainsi, maigre poête aux coudes anguleux,
Je chemine à travers les Edens fabuleux,
Loin de ce monde, et loin des écoeurantes proses :

Je parfume ma vie aux rêves du passé,
Comme ce gueux qu'un jour j'ai vu, près d'un fossé,
Qui mangeait son pain en respirant des roses.

L'homme avait dû marcher longtemps; il était vieux,
Parcheminé, le chef branlant, le dos en voûte.
Sur le bord du chemin, il cassait une croûte,
près d'une source claire au gazouillis joyeux.

Il tenait dans ses doigts un bouquet d'églantine :
Assis, le cul dans l'herbe, il mordait son pain noir
Avec tant d'appetit que je voulus savoir
Ce qu'il avait de bon sur sa maigre tartine.

Je n'étais qu'un enfant : " Tu ne comprends pas,
Mais qu'importe, dit-il, avec un bon sourire...
Vois-tu, quand on est rugueux et qu'on a rien à frire,
Il est encor moyen de faire un bon repas.

Si pénible que soit la route où l'on chemine,
Il est des coins ombreux et des buissons fleuris :
Cueille en passant les fleurs; c'est toujours ça de pris
Pour la mauvaise étape et les jours de famine.

Compose ton bouquet et choisis tes parfums.
L'hiver venu, plus-tard tu comprendras ces choses!
On mange son pain sec en respirant les roses
Des paradis perdus et des printemps defunts.

Armand MASSON
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> Joli poème!<br />
Répondre
E
<br /> <br /> ce poème chante particulièrement à mes oreilles<br /> <br /> <br /> bises<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Je découvre ce poète avec un grand plaisir. Leçon de sagesse qui prouve que l'adition des années permet de trouver son bonheur avec des petits riens invisibles auparavant . Rouler sa<br /> bosse en s'accrochant à de petites merveilles. Un grand merci à toi et gros bisous<br />
Répondre
E
<br /> <br /> ils faisaient partie du cercle des poètes DU chat Noir ...grosses bises<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Peut-être simplement parce qu'il faut avoir parcouru un bon bout de route pour le comprendre.<br /> <br /> <br /> Peut-être parce qu'il est très imagé. On sent le parfum de l'églantine.<br /> <br /> <br /> Merci pour ce partage. Je l'ai aimé, moi aussi, ce poème.<br /> <br /> <br /> Bises et bonne journée.<br />
Répondre
E
<br /> Hello Merci Eglantine pour ce texte, c'était bien agréable a lire !<br /> <br /> <br /> Ici,  le soleil toujours au zénith,  on profite ..<br /> <br /> <br />  Je te souhaite une superbe journée d'été. <br /> <br /> <br /> Bisou > a Bientôt  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Très joli poème de ce poète inconnu pour moi § merci du partage !<br /> <br /> <br /> Gros bisous<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Ah je comprends que tu choisisses ce poète, il aime les églantines.... Bon jeudi à toi, merci !  Je découvre sans me piquer.... <br />
Répondre
E
<br /> <br /> je ne sais pourquoi mais j'adore la sonorité de ce poème<br /> <br /> <br /> une bien belle journée à toi<br /> <br /> <br /> bises<br /> <br /> <br /> <br />