Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Jeudi en poésie

 

 

Après avoir élucidé le mystère des dés disparus

M’annette souhaite maintenant du mystère en poésie

en voici deux pour lui faire plaisir !


 1909850_7b4b188dd2.jpg

 


Stéphane MALLARME   (1842-1898)

 


Quand l'ombre menaça ...

 


Quand l'ombre menaça de la fatale loi
Tel vieux Rêve, désir et mal de mes vertèbres,
Affligé de périr sous les plafonds funèbres
Il a ployé son aile indubitable en moi.

Luxe, ô salle d'ébène où, pour séduire un roi
Se tordent dans leur mort des guirlandes célèbres,
Vous n'êtes qu'un orgueil menti par les ténèbres
Aux yeux du solitaire ébloui de sa foi.

Oui, je sais qu'au lointain de cette nuit, la Terre
Jette d'un grand éclat l'insolite mystère,
Sous les siècles hideux qui l'obscurcissent moins.

L'espace à soi pareil qu'il s'accroisse ou se nie
Roule dans cet ennui des feux vils pour témoins
Que s'est d'un astre en fête allumé le génie.

 

 

 

5231518883_b9bfc6503b.jpg

Félix Arvers  (1806- 1850)

 

                                   Mon âme a son secret, ma vie a son mystère :

                                   Un amour éternel en un moment conçu.

                                   Le mal est sans espoir, aussi j'ai dû le taire,

                                   Et celle qui l'a fait n'en a jamais rien su.

 

                                   Hélas ! J’aurai passé près d'elle inaperçu,

                                   Toujours à ses côtés, et pourtant solitaire,

                                   Et j'aurai jusqu'au bout fait mon temps sur la terre,

                                   N'osant rien demander et n'ayant rien reçu.

 

                                   Pour elle, quoique Dieu l'ait faite douce et tendre,

                                   Elle ira son chemin, distraite, et sans entendre

                                   Ce murmure d'amour élevé sur ses pas ;

 

                                   À l'austère devoir pieusement fidèle,

                                   Elle dira, lisant ces vers tout remplis d'elle :

                                   « Quelle est donc cette femme ? » et ne comprendra pas.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Magalune 26/04/2011 17:54



je découvre Félix Arvers dont j'ai adoré les vers :-) Merci pour ce très beau partage !



Jeanne Fadosi 21/04/2011 22:24



Deux magnifiques poèmes et tu as trouvé de bien belles illustrations.


Mallarmé et le mystère, quand il s'agit de poésie, bien sûr ! je l'ai découvert grâce au sujet ...
Belle soirée 



agnesp 21/04/2011 19:21



Mallarmé: ça me rappelle le lycée!



Eglantine-Lilas 03/05/2011 15:48



après le lycée...on le retrouve dans les souvenirs des séniors...déprimant tout ça !!!



Catheau 21/04/2011 13:01



Le sonnet d'Arvers : un "must" en poésie !



Eglantine-Lilas 21/04/2011 13:37



je partage ton sentiment



Libre necessite 21/04/2011 11:43



Superbe! Belle découverte de Félix Arvers "Mon âme a son secret, ma vie a son mystère..." Amicalement Dan


"Notre pensée est un vaste royaume,dont le drame profond se déroule tout bas...." Lucie Delarue-Mardrus



Eglantine-Lilas 21/04/2011 13:38



merci pour la très belle citation


 


bonne journée



Mamie Claude 21/04/2011 11:33



Beaux choix Eglantine, je connaissais le second et tu me fais un grand plaisir. Belle journée pour vous deux.



Eglantine-Lilas 21/04/2011 13:39



merci claude ...le second est remonté ce matin à la surface


grosses bises



jill-bill.over-blog.com 21/04/2011 11:04



Bonjour Eglantine, une préfèrence aux vers très beaux de Arvers !  Mallarmé excellent choix aussi...   La bonne journée à toi, bisous de jill 



Eglantine-Lilas 21/04/2011 13:41



merci jill...le deuxieme poeme un souvenir d'adolescente ...


bonne journée à toi aussi et continue a nous régaller , je ne laisse pas toujours de com mais je passe comme une souris grise lol


bises du sud


 



Michel > Le billet de Michel 21/04/2011 10:27



Je suis admiratif


devant tant de talent...


Bises - Michel



Eglantine-Lilas 21/04/2011 13:42



il y a de belles poésies sur notre terre, certaines qu'on a apprises et parfois oubliées


bises et bonne journée à toi



Brunô 21/04/2011 10:19



Eglantine, tu t'en doutes...j'adore le second...un superbe choix et un plaisir à lire...encore une découverte.


Gros bisous



Eglantine-Lilas 21/04/2011 13:45



toutes les jeunes filles romantiques ont appris un jour le second poème...et rêvé d'etre la belle inconnue


grosses bises à vous deux...un petit peu " mieux " à l'horizon ????