Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le mariage du renard


http://p2.storage.canalblog.com/21/21/119411/20760164.jpg

Traditionnellement en Corse et certainement ailleurs, dans les anciens temps,  le mariage était une affaire de famille. Les intérêts économiques et même politiques, prenaient le pas sur les sentiments des jeunes gens.  

Paola était une adorable petite fille de trois ans lorsque les parents de Vincent, son aîné de deux ans, vinrent aménager dans le village, juste la maison d’à côté de la sienne. La grand-mère qui habitait cette modeste petite maison, était partie vivre chez une de ses filles et les parents du petit garçon en avaient hérité. Les deux enfants firent rapidement connaissance et prirent l’habitude de jouer ensemble. Bien que partageant  aussi les jeux des autres enfants du village une complicité particulière s’installât entre eux.

Les années passèrent dans l’insouciance pour les enfants puis pour les adolescents qu’ils étaient devenus et si les parents de Paola ne voyaient pas forcément d’un bon œil cette relation qui devenait plus intime, ils ne s’opposèrent pas ouvertement. Il faut dire que la famille de Vincent n’était pas de la même caste que ceux de la jeune fille et surtout les opinions politiques divergeaient.

L’enfant devint une belle jeune fille et sa communauté commença à s’inquiéter de la tournure que prenait sa relation avec cet ami d’enfance, c’est qu’honneur et amour sont étroitement liés. Elle faisait partie d’une caste ou l’homme qu'elle épousera devait correspondre à la volonté des parents et ce n’était pas tout à fait le cas pour Vincent.

Les vieilles rassemblées sur le pas de la porte, commencèrent à jaser sur les sorties des deux jeunes gens, tant dans le village qu’aux alentours. Mais l’amour n’a que faire des veilles radoteuses et il ne demanda d’autorisation à personne pour s’installer entre Paola et Vincent. Les parents de Paola s’opposant au mariage, les jeunes gens par un beau dimanche de printemps, se rendirent à la messe du village, accompagnés de deux témoins et à l’élévation de l’hostie, chacun à son tour déclara devant les paroissiens  vouloir se prendre pour époux, puis quittèrent précipitamment l’église. Le « mariage du renard » était porté ainsi à la connaissance de tous.

La chose étant rendu publique il ne resta plus aux parents qu’à faire bonne figure, entreprendre les négociations en vue de fixer la date du mariage et de s’affairer aux préparatifs, car toutes les communautés voisines allaient être aussi conviées.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

femme russe lyon 04/02/2013 07:30


Très bel article!!

Eglantine-Lilas 05/02/2013 09:01



 merci



Le billet de Michel 14/01/2013 08:46


ET bien, je suis un peu plus instruit qu'avant cette lecture !


Merci Eglantine.


Bises


Michel

Eglantine-Lilas 14/01/2013 10:18



 ..moi aussi !


à savoir si je vais tout retenir !


bisous



pimprenelle 12/01/2013 16:56


Je ne connaissais pas du tout cette tradition, donc encore moins le nom quelle avait: le mariage du renard. Ce n'est pas à l'honneur du garçon cette appellation mais cela permettait à deux jeunes
bien décidés d'arriver à leurs fins.


Bisous Eglantine.

Josette 10/01/2013 10:54


je ne connaissais cette tradition du mariage du renard je la trouve très belle


bonne journée Eglantine

Eglantine-Lilas 11/01/2013 12:23



 je l'ai connu dans mon enfance mais je l'avais oubliée !


bisous



FRANCINE CLIO 10/01/2013 10:22


Eglantine.


 


Hier au soir, dans l'émission "Des racines et des ailes" , j'ai fait un beau voyage en Corse en revoyant des endroits où j'étais allée ; le bonheur
.


Bises et passe une bonne journée.

Eglantine-Lilas 11/01/2013 12:25



 ...j'ai raté l'émission !


belle journée, j'espere qu'il ne fait pas trop froid chez toi


bisous



* Viviane * 10/01/2013 00:03


C'est une belle histoire ... vraie ou imaginaire ... je n'avais jamais entendu !


Finalement bien plus moral que les mariages arrangés !


 


Merci Eglantine ... et bisous ...


 


Viviane.

Eglantine-Lilas 10/01/2013 08:51



 les peronnages inventés mais la coutume vraie  de la meme façon que le jeune homme 


"enlevait" la jeune fille avec son consentement pour forcer le mariage qui leur était réfusé


belle journéeà toi malgré le temps d hiver


bisous


 



Solange 09/01/2013 21:38


Une belle histoire qui fini bien.

Eglantine-Lilas 10/01/2013 08:53



 l'histoire présente est inventée mais la coutume existait réellement ..



FRANCINE CLIO 09/01/2013 16:48


Merci pour cette histoire , Eglantine . Je sais qu'en Corse , il reste bien des traditions sur plusieurs plans.Mon amie Fanfan m'en a raconté quelques-unes mais pas tout , évidemment .


Gros bisous.

Eglantine-Lilas 10/01/2013 08:55



 je pense que cette tradition a du disparaitre, les jeunes gens maintenant ne se laissent plus mener par le bout
du nez !!! mais j'aime me replonger parfois en arrière !


bisous



flipperine 09/01/2013 16:37


comme quoi il ne faut pas avoir peur de s'affirmer

Eglantine-Lilas 11/01/2013 12:26



 oui mais c'est parfois compliqué !!!



Quichottine 09/01/2013 16:17


Oh j'adore !!!


Dommage que ça n'exitât sans doute pas pour Roméo et Juliette...


Bises et douce journée.

Eglantine-Lilas 11/01/2013 12:27



 ...ils n'étaient peut être pas tout simplement au courant 


bises



Nina Padilha 09/01/2013 15:56


Romantique à souhait !
Chez les Gitans, le garçon "enlève" la fille (consentante, bien sûr).
Cet affront ne peut qu'être lavé dans l'honneur d'un mariage réel, avec le consentement des parents acculés.
Bisous !

Eglantine-Lilas 11/01/2013 12:28



 l'enlevement se faisait aussi en Corse  !!!! 


bisous



jill bill 09/01/2013 14:45


Bonjour Eglantine, je découvre cette expression !  D'hier et qui sait d'aujourd'hui encore...  Certains parents ne voulant pas de X ou Y pour leur fils ou fille et cela pour tous motifs
!!! Merci à toi... Bises de jill et tchin à la santé de ces deux-là !

Eglantine-Lilas 09/01/2013 15:55



 pour ma part j'avais oublié !


je suppose que le fait de séchapper de l'églisependant la cérémonie doit avoir un lien !


bonne soirée


bisous et tchin !!!