Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nicolas

cadr365.gif

Il est quatre heures quarante-cinq minutes. Le téléphone sonne chez Pimprenelle:


-    Allô ? Pimprenelle à l’appareil.

-    C’est moi, je rentre du bureau dans un quart d’heure, tu as besoin de quelque chose ?

-    Oui, passe donc chez le marchand de bisous, celui de la petite allée fleurie, derrière la Mairie. J’ai oublié son nom. Celui qui a repris l’affaire de son père, l’ancien marchand de cycle.

-    « La bécane à bécots » ?

-    Oui, c’est ça.

-    Bon. Des bisous, il t’en faut combien ?

-    Un seul, un beau. Choisis-le bien frais. Écarte les bisous gâtés, les ramollis, les tristounets. Prends le meilleur, le plus craquant, celui qui donne envie.

-    Je fais quoi s’il n’y a que des bisous de la vieille ?

-    Laisse-les lui, je n’y toucherai pas.

-    Et s’il n’en reste plus, je prends quoi à la place ?

-    Ben, je ne sais pas moi. Une douzaine de petits bécots au sucre?

Anne C. Magnan-Park.


 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pimprenelle 03/02/2010 17:28


Mais, la bécane à bécots ! ça c'est trouvé !
Les contes sont préparés dans l'ensemble mais ils ne se ressemblent jamais vraiment parce que le public n'est pas le même et nous non plus. Il n'y a pas de "par coeur". Heureusement car "j'ai la
mémoire qui flanche" alors qu'est-ce que cela donnerait ?!!! Nous fonctionnons en images.
Mais c'est formidable d'"emprunter" cela permet à la pensée de l'autre de vivre. Au fait, que ne savez-vous pas faire ?


L' écrit-vain ? 31/01/2010 09:52


Tres frais tres joli !


Eglantine-Lilas 01/02/2010 08:45


j'ai aimé sa fraicheur aussi..de temps en temps j'emprunte ce que je ne sais pas faire


Nat 31/01/2010 09:15


oh quel magnifique magasin
des bisous pour rechauffer les coeurs
des bisous de douceur
des bisous réconfortants
il y en a pour tous les gouts
merci pour ce partage de bisous
et pour la peine je t'envoie une voie lactée de bisous rien que pour toi


pimprenelle 30/01/2010 23:22


Merci Eglantine d'avoir transmis. Ca me plait beaucoup .Ce soir, je suis dans les  36è dessous. Lundi, je raconte dans une école et je n'arrive pas à savoir, encore, ce que je vais
raconter. C'est ainsi à chaque fois , j'ai touJours l'impression de n'avoir rien à raconter. De plus demain, nous sommes de réunion familiale, ce qui me plait beaucoup, mais , mais, mais ... Et en
plus je ne sais pas si je serai seule.
A ceux que j'aime particulièrement, et s'ils le veulent bien, je ne fais qu'une grosse bise, donc cela colle parfaitement avec le bisou le plus craquant, le meilleur, celui qui donne envie.


Eglantine-Lilas 01/02/2010 08:48


Les contes ? c'est de l'improvisation sur place ? ou vous préparez un peu ?


Bruno 30/01/2010 19:01


C'est chou ce marchand de bisous à croquer , doux comme un doudou, ça vaut un gros bisous et une poignée de bécots pour ce joli texte Eglantine.


Eglantine-Lilas 01/02/2010 08:48


c'est tout doux