Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quinze ans d’enfermement

6255416048_76b363c81f.jpg

 
Je suis libérée de quinze ans d’enfermement ! 
 
Rhoo ! Mais non je n’étais ni en prison ni dans un asile, juste chez moi. Après avoir arrêté ma vie professionnelle, aux horaires souvent à rallonge, j’ai éprouvé le besoin de prendre possession enfin de ma maison et de fuir un peu la ville. De plus mon activité me mettant en contact avec une clientèle, j’ai fui je l’avoue les rencontres que je pouvais faire et qui m’auraient rappelé « le travail ».
 
Moments de bonheur et cocooning de ne plus être astreinte à des horaires et de redécouvrir chaque coin de sa maison, de son jardin au printemps, l’été, l’automne et l’hiver…c’était autant de moments de bonheur,  seulement voilà petit à petit et au fil des années le piège s’est refermé sur moi et moins je sortais et moins j’avais envie de sortir.
 
Assise devant l’ordinateur je me tassais de plus en plus sur mon siège me contentant de regarder l’extérieur par la fenêtre …je crois bien que c’est ainsi que j’ai perdu quelques centimètres !  
 
Et puis le déménagement eu lieu et avec, le plaisir de me promener dans cette ville que j’ai fui pendant si longtemps. Le temps si doux en cette saison, le moindre rayon de soleil me donne envie de promenade. La première fois que je suis sortie je marchais presque les yeux baissés, du coin de l’œil j’ai entr’aperçu le regard étonné d’une personne qui m’avait connu dans le cadre professionnel. Ce regard était si étonné que je me suis posé la question à savoir que peut-être il me croyait morte  du fait de ma « disparition » du centre de cette petite ville de province ou il est difficile de ne pas se croiser de temps en temps.
 
Ce matin j’ai repris un léger maquillage abandonné lui aussi depuis longtemps, vérifié ma coiffure, redressé les épaules, regardé vers le haut, respiré à plein poumon, oublié toutes ces années d’enfermement et je crois même que j’ai retrouvé une partie des quelques centimètres perdus…. Et dieu qu’il faisait bon sur ce boulevard !
 
 
224556655_63a3d6fae0.jpg
 
 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
<br /> Profite à plein de ce retour à la liberté... Je dois dire que je me suis demandée ce qui t'arrivait. Mais tu as raison, profite de tout ce que la vie montre... elle n'est pas seulement derrière<br /> l'écran d'un ordinateur.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bisous et douce journée, Eglantine.<br />
Répondre
A
<br /> Voilà un billet plein d'espoir, de soleil et de sourires en germe. J'entends un petit refrain de gaité qui monte vers le ciel. Amitiés Eglantine.<br />
Répondre
E
<br /> <br /> après toute cette attente, la fatigue oui je profite du moment présent ! un déménagement à notre age ....tu te dis<br /> que tu n'en feras pas encore beaucoup alors il faut prendre le bon coté<br /> <br /> <br /> amitiés<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Salut. Juste un petit bonjour de l'Isère en passant. A+.<br />
Répondre
P
<br /> Je vois que cela va beaucoup mieux au moral Eglantine. Les choses prennent leur place dans l'appartement et vous aussi alors.<br /> <br /> <br /> C'est bien de sortir.  Je peux le dire puisque je n'en ai plus envie. Mais je m'en rends compte.<br />
Répondre
E
<br /> une nouvelle vie pour toi, surtout dans ton esprit, tu as changée, et c'est tant mieux !<br /> <br /> <br /> a bientot Eglantine et respire a plein poumon et profite bien de tout<br /> <br /> <br /> bisous<br />
Répondre
Y
<br /> De biens jolis mots pour passer à la liberté après l'enfermement du travail... J'adhère pleinement à ce texte... Bravo et merci pour le partage Églantine... Bonne journée... Bizzz... Yvan<br />
Répondre
L
<br /> Continue Eglantine Continue !<br /> <br /> <br /> Merci pour ce message positif !...<br /> <br /> <br /> - Bises Michel<br />
Répondre
E
<br /> <br /> je m'y emploi ! promis<br /> <br /> <br /> bisous<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Alors là je dis BRAVO ! Je suis très heureuse de lire ce billet, et je vous imagine très bien, oeil taquin et sourire aux lèvres reprendre  la vie à pleines mains !<br /> Je vous embrasse bien fort<br /> Anne<br />
Répondre
E
<br /> <br /> j'ai ouvert les mains ...et meme que j'envisage de changer de lunettes pour mieux y voir...<br /> <br /> <br /> lol !<br /> <br /> <br /> je t'embrasse<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> Voilà une nouvelle et belle vie qui commence. L'équilibre entre le temps pour soi et le temps social n'est pas simple à trouver. La douceur du climat doit aussi aider à flaner dans ta ville.<br /> Cette fontaine me fait penser à Brignoles et à le Roquebrussane. Bises Dan<br />
Répondre
E
<br /> <br /> cette fontaine est célèbre la Fontaine<br /> moussue de Salon de Provence<br /> <br /> <br /> bises<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> En te lisant j'ai l'impression de revenir dix ans en arrière quand j'ai quitté mon petit village pour la grande ville ! Qu'est-ce qu'elle est jolie cette fontaine d'Aix en Pr. (si je ne me trompe<br /> pas)<br /> <br /> <br /> Gros bisous et ... <br /> <br /> <br />                          <br />
Répondre
E
<br /> <br /> pas très loin d'Aix mais à Salon ...celle D'aix est un peu moins jolie lol !<br /> <br /> <br /> grosses bises<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Magnifique réaction chère Eglantine ! L'enfermement bien inconscient arrive à tous. Quand mon André s'est endormi pour toujours je ne sortais plus non plus. C'eest Tuhina qui m'a sauvée,<br /> puis des amis locaux. Tuhina, il fallait bien la promener et je me cachais dans le coin du perron pour ne voir personne. Une amie avait observé cette situation  et m'a dit : Je rentre du<br /> boulot à 11h30, je veux que tu sois prête, pomponnée comme avant et nous marcherons ensemble. Cela m'a beaucoup aidée, je ne l'oublierai jamais. J'étais tellement bien entre mes murs mais je<br /> m'isolais sans le réaliser.  Je suis très heureuse que tu prennes plaisir à marcher dans ta si jolie ville. Gros bisous à tous deux.<br />
Répondre
E
<br /> <br /> il me faut du temps mais ça vient !!!!<br /> <br /> <br /> grosses bises<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> C'est vrai Eglantine que le boulot exige pas mal d'astreintes auxquelles nous avons envie d'échapper une fois que l'heure de la retraite a sonné ; et je comprends aussi qu'on ne veuille plus<br /> rencontrer des personnes "du passé " .<br /> <br /> <br /> Sans oser juger , je crois que tu as pris une bonne décision , d'autant plus qu'il me semble humer un parfum du midi , et que ça incite à sortir .<br /> <br /> <br /> Bonnes promenades , Eglantine !<br /> <br /> <br /> Bises et bonne semaine .<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> j'ai eu tort de trop me renfermer mais en meme temps j'en avais besoin<br /> <br /> <br /> bises et bonne journée à toi<br /> <br /> <br /> p;s tes prolets ont ils aboutis ?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Je te reçois cinq sur cinq.<br /> J'aimerais bien secouer ma vie mais je suis entravée.<br /> C'est horrible !<br /> Je suis prisonnière, moi !!!<br /> Bises !<br />
Répondre
M
<br /> L'important, c'est que tu te sentes bien où tu te trouves, dans ta " nouvelle vie ".<br /> <br /> <br /> Et je comprends que tu apprécies cet environnement !<br /> <br /> <br /> Gros bisous, chère Églantine.<br />
Répondre
E
<br /> <br /> c'est en train de venir petit à petit , les choses sont un peu plus faciles pour moi compte tenu des années<br /> passées...mais il faudra encore un peu de temps pour que l'appartement soit complètement apprivoisé ! grosses bises<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> Bonjour Eglantine.... Je peux comprendre ton attitude, envie de redécouvrir son chez soi toute la semaine, le fil des saisons au jardin à l'aise, délaisser la ville et oublier les amitiés de<br /> travail... Il est joli ton centre ville.... Allez une deux une deux on y retourne !  Bisous de jill <br />
Répondre
E
<br /> <br /> le fait d'avoir un jardin je ne me sentais pas "enfermée" mais en fait ...j'avais de moins en moins envie de sortir<br /> ! a quelque chose malheur est bon , le déménagement m'aura au moins fait sortir un peu de mon nevironnement !<br /> <br /> <br /> bisous<br /> <br /> <br /> <br />