Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un p'tit clin d’œil à Quichottine

Mon amie ton commentaire sur ma 4 e de couverture m'a  fait sourire...non je ne me suis pas encore " mise " à écrire le livre bien que .... Mais les analyses ci-dessous de certains aminautes...donnent à réfléchir, vois comme l'histoire peut être complexe ! :-) ce n'est pas une mince affaire cette chaussette trouée!
 
Le 26/03/2010
Vous vous souvenez certainement, du moins une partie d’entre vous qui faisiez déjà partie de la Communauté « Les croqueurs de mots » que Brunô, désespérant de trouver la bonne édition avait demandé à chacun de nous, de lui raconter la quatrième de couverture du livre que nous détenions et concernant « L’Homme à la chaussette trouée  » .

 3296445172_bec353ff65.jpg

            Jeanne Fadosi  voit dans la question ci-dessous, un élément important du livre:
 
 Qui sortira vainqueur de ce jeu où l’arbitre est constamment dépassé par l’absence de règle des footeux face à des savateux complètement débordés, mais forts de leur art traditionnel ?
 
Méditant sur l’éternel retour du trou de chaussette au gros orteil, Manuel Panar, pauvre héritier d’un savetier ruiné, en conclut que le gros orteil est trop épris de liberté pour supporter quelque enfermement.
 
            Fanfan penche plutôt pour un événement liée à la guerre ce qui expliquerait le problème avec les chaussettes trouées:
 
Caen, 7 juin 1944. Un déluge de fer et de feu s’abat sur la cité de Guillaume le Conquérant. En quelques heures, la ville est rasée, presque rayée de la carte. C’est le chaos, l’apocalypse…
 
 Au milieu des ruines fumantes, du sang, des cris et des larmes, un homme étrange erre. Ses vêtements sont en lambeaux, il n’a plus de chaussures, juste une chaussette trouée au pied gauche. Il ne sait pas où il est ni ce qu’il fait là.
 
            Jean Pierre pense que le Gros orteil avait quelque chose à dire mais que seule la chaussure est au courant :
 
En passant la tête par le trou de la chaussette, Gros Orteil découvrit un monde nouveau, le monde de l'Homme à la chaussette trouée...
 
Seule la chaussure sait que la chaussette a un trou à moins de porter des sandales... Par tous les trous, les rats passent. L'homme avait une chaussette trouée.
 
            Brunô malgré tout a une petite idée de l’affaire, voyez plutôt :
 
  Bruno PANARD dans son dernier ouvrage, inspiré de faits authentiques, nous invite à emboîter le pas de quatre personnages hors du commun, dont les destinées ont pour point commun : une chaussette trouée :
L'orteil de Toutanarpions,  Le sniper fou, Meurtre du professeur Pied-bot, et deux mites dans un placard.
 
            Krismalo, voit les choses tout a fait autrement pour elle il n’y a pas de doute l’histoire se passe :
 
            - dans la région malouine. Depuis trois mois, cinq crimes affreux ont été découverts. Les victimes, toutes féminines sont retrouvées étranglées, sur différentes plages de la côte d'Émeraude.
 
            Églantine de son coté a un point de vue différent :
 
L’auteur est l'un des maîtres incontesté  de l'univers romanesque et fantastique. Deux êtres, que tout oppose vont peu à peu, apprendre à se connaître, s'apprécier, s'aimer. Une aventure pleine de suspense et de tendresse.
 
Ce qui m’amène en conclusion à penser que plusieurs auteurs se sont sentis particulièrement concernés par l’histoire de «  l’Homme à la chaussette trouée » et que j’ai certainement oublié dans le lot plusieurs autres écrivains, qu’ils veuillent bien me pardonner.
Comme tous les évènements de l’histoire, chacun a une vue différente et nous ne connaitrons jamais, très probablement la vérité.
 
* J’espère que ceux dont j’ai « piraté » une partie de leur écrit, ne m’en voudront pas.
 
 3853514980_ba8aa0ed3a.jpg
 
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

luciole 83 05/03/2018 23:01

Je suis éclatée ! je découvre et vous avez tous une imagination délirante ! J'ai une histoire de chaussette dans mes archives ex-Facebook... Il faudrait que je la ressorte !
De bien gros bisous à tous et toutes et surtout à toi Eglantine
Tu es trop drôle !

fanfan 20/02/2018 16:11

Finalement tout cela me revient ... C'était très drôle cette histoire et chacun s'était pris au jeu !
De bons souvenirs! Bise

Quichottine 20/02/2018 10:32

Comme quoi, un même titre peut correspondre à de nombreux livres.
J'ai adoré les citations des uns et des autres.
Merci pour ce clin d'oeil, Amie.
Je t'embrasse très fort.

Eglantine lilas 20/02/2018 12:49

Tout dépend par quel bout de la lorgnette on regarde :-)

En remontant cet article je me suis rendu compte que j'avais perdu de vue certains aminautes et que d'autres ne sont plus là ...du moins n'écrivent plus sur leur blog. j' ai toujours un peu d'émotion de cliquer sur des liens...
bisoussssss

Josette 20/02/2018 10:01

je pense à l'orteil de Quichottine qui ne doit pas supporter la moindre chaussette depuis son accident domestique !
bises M'dame Églantine

Eglantine lilas 20/02/2018 12:53

J'avoue qu'au moment ou j'ai choisi ce défi je n'ai pas fait de rapprochement. Ce défi est le numéro 2 et je trouvais le thème amusant. Le clin d’œil à Quichottine n'est pas en fonction de son orteil et tu l'as bien compris, mais parce qu'elle qu'elle m'a dit d'écrire un livre en fonction de la 4 è de couverture. Bisous jeunette :-)

Quichottine 20/02/2018 10:29

En fait, je mets des chaussettes pour ne pas avoir froid et peut-être éviter un nouveau problème en me cognant, mais il m'est très pénible d'entrer ensuite dans des chaussons ou des chaussures...
Bises, Josette.

ZAZA 20/02/2018 09:07

J'adore la version de Bruno concernant cette affaire.
Pauvre Quichottine avec son orteil en vrille, pour elle en ce moment, difficile de faire cohabiter doigt de pied et chaussure....
Bises et bon mardi

Quichottine 20/02/2018 10:30

Je vais mieux, mais c'est encore douloureux. :(
Bisous à vous deux.

Eglantine lilas 20/02/2018 09:54

rho mais tu as raison ! je suis impardonnable, meme pas j'ai fait le rapprochement entre le doigt de pied de Quichottine et le défi ! Heureusement que tu es là ! J'espère que ça mieux pour elle la sérieusement c'est douloureux et handicapant!
bisous

manou 20/02/2018 08:08

J'aime l'idée de découvrir un monde nouveau en passant la tête par le trou de la chaussette...Je la soumettrais à mon tendre époux qui se débrouille pour avoir un trou toujours au même endroit et au même pied, ce doit être un message à son intention :) bisous et une douce journée

Eglantine lilas 20/02/2018 09:55

éclat de rire ! effectivement voir le monde à travers ce trou doit donner une autre perspective !!!
bises

Martine MARTIN 20/02/2018 05:54

J'ai beaucoup aimé ton texte. Il y a des femmes aux chaussettes trouées aussi et mes gros orteils se font trés souvent la malle et ce n'est pas le pied . Bisous

Eglantine lilas 20/02/2018 09:57

Figure qu' aussi loin que je me souvienne, mon orteil droit a toujours troué mes savates et ce quelque soit la matière !!!
bisous

Alba 29/03/2010 22:12


Je trouve que c'est une très bonne idée !
Ce serait plus difficile de le faire aujourd'hui: les croqueurs de mots sont devenus bien nombreux !


Eglantine-Lilas 30/03/2010 12:05


j'aime bien les défis de Brunô..
bizzz


Nat 28/03/2010 10:53


et bien après une enquête rondement menée, je constate que tu as fini par trouver cette chaussette trouée, loin de t'en vouloir, ils vont tous être ravis de constater qu'elle est là, ici, plantée
sur ton blog !  et ainsi permettreà ceux qui ne connaissaient pas... d'aller les découvrir !


Jean-Pierre 27/03/2010 21:49


Quelle bonne idée d'être passée par le trou de nos chaussettes pour rafraichir nos trous de mémoire en rappelant  ce beau défi (merci Brunô) dans lequel beaucoup ont pris leur pied !


Eglantine-Lilas 28/03/2010 17:45


j'étais entrain de repriser, tu sais ce que c'est enfin peut etre pas , un trou par ci un trou par là ...alors je me
suis dis qu'il fallait boucher le trou...


ADAMANTE 27/03/2010 13:29


Ils vont te remercier au contraire, car personnellement je ne connaissais pas (je ne savais pas bien comment fonctionnait OB-il m'a fallu un temps certain...) et cela me plait. Bonne journée


Eglantine-Lilas 27/03/2010 17:49


j'espere qu'ils ne vont pas se facher


Pascale la Tricotineuse 26/03/2010 20:27


hihi  !!!   on croque les chaussettes des croqueurs !!!  pas étonnant qu'elles soient toutes trouées !!!  j'avais adoré ce défi tant de bons essais impossible de tous les
citer !!  j'adore ce retour en arrière , on avance toujours sur les blogs et toi tu fais oeuvre de mémoire !!!  merci !! Eglantine ..!


Eglantine-Lilas 28/03/2010 19:37


la memoire? faut que je me dépeche si je ne veux pas tout ou_blier


Bruno 26/03/2010 18:41


L'essentiel est qu'ils aient tous pris leur pied en l'écrivant
Bises


Eglantine-Lilas 26/03/2010 19:36


je crois que oui !