Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur le bonheur

1102137889_bd1611741f.jpg

Lettre ouverte à …Monsieur le Conférencier,
 
Professeur, philosophe, diplômé des sciences politiques, reconnu par vos pairs, de nombreuses récompenses, et non des moindres, ayant marqué le parcours de votre vie, voici ce que j’aurais pu vous dire si j’avais eu le courage de prendre le micro, lors des questions, après votre conférence sur le Bonheur :
 
En introduction je vous aurai dit, bien qu’ayant dépassé et plus largement que vous les soixante-dix ans, je ne me considère pas,  du moins pas encore, comme une « vieillarde » contrairement à ce que vous avez semblé dire vous concernant…mais ce n’est peut-être qu’une boutade ?
 
Ensuite, en gardant le micro bien serré dans ma main, j’aurai précisé que mes études sont bien lointaines et bien simples, et que mon ressenti ne trouve sa place qu’à partir d’un vécu de vie, mais n’avez-vous pas dit que le Bonheur était plus facile pour les gens simples ? du moins c’est ce qu’il m’a semblé comprendre…
 
Vous avez dit aussi que pour qu’il y ait Bonheur il faut qu’il y ait partage, je suis totalement d’accord avec vous sur ce point… de la même façon que le malheur est plus facile aussi à supporter lorsque l’on n’est pas seul.
 
Mais là où les choses me dérangent c’est le rapprochement entre
«  être heureux et le Bonheur ». Tenez, « plaisir » peut aussi faire partie de ces images, ainsi :
 
Je suis « heureuse » d’être sortie de ma « tanière » (oui il se trouve que je suis très casanière), je vous écoute avec « un plaisir » que je partage avec d’autres personnes mais dans le cas présent je n’atteins pas le « bonheur » c'est-à-dire la « plénitude » du moment présent. Etre heureux à mon avis est d’un degré moindre que le bonheur mais supérieur au plaisir.
 
Si j’ai bien entendu, l’homme ne prendrait conscience du bonheur que lorsqu’il se "replonge" dans des phases de sa vie passée ? Est-ce à dire que soucieux de son avenir, il ne perçoit le bonheur qu’en regardant derrière lui et donc qu’il ne profite  jamais de son état présent ? Carpe Diem non jamais?
 
Et puis « le bonheur [1] » au singulier est-il envisageable ? il faudrait pour cela imaginer une plénitude sans interruption, un état durable, ce qui me semble bien peu réaliste. Je préfère pour ma part imaginer « des bonheurs », de ces petits bonheurs qu’on peut semer sur la route, en partage…Selon les hindous : « le vrai bonheur consiste à rendre les autres heureux ».
 
Voilà une partie de ce que j’aurai pu vous dire mais l’en l’ayant pas dit je ne connaîtrai jamais vos réponses…
 
 
 

 La langue française a trouvé son bonheur dans le bas-latin dans le mot augurium qui  signifiait "le présage, l’augure", dont elle a fait le mot « heur » au masculin, que l’on distingue bien du mot  « heure » qui signifie "l’heure qu’il est". Heur donc signifiait le destin, ni bon ni mauvais, ni favorable, ni défavorable.
 
 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
<br /> Bonjour Eglantie,<br /> <br /> <br /> J'adore ta philosophie, si toi tu as dépassé les 70, j'ai moi bien dépassé les 80 et j'apprécie particulièrement les échanges partagés. Bises bien amicales.<br /> <br /> <br /> Henri.<br />
Répondre
E
<br /> <br />  je ne sais si c'est de la philosophie mais avec le temps qui passe on se pose parfois <br /> <br /> <br /> ...pas toujours !!! <br /> <br /> <br /> bises et bonne journée à toi<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Un très beau texte, que j'ai lu avec bonheur, et je constate avec plaisir que pour toi aussi ça n'est ni une question d'âge ni de moyen!<br />
Répondre
E
<br /> <br />  merci à toi ...non ni age ni argent je confirme !<br /> <br /> <br /> bonne fin de semaine<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> chacun de nous donnera une définition différente du bonheur et le ressent différemment<br />
Répondre
E
<br /> <br />  comme en toute chose !!!!<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Alors, je trouve drôlement bien que tu nous fasses profiter du fait que tu n'aies pas osé "prendre" le micro. Le bonheur ... un vaste sujet et pourtant pourquoi vouloir le définir. Et, comme tu<br /> le dis, "les bonheurs" sont bien plus parlants. Même les plus petits d'une journée. Quand on fait son plein, on est bien. (pas de la voiture, hein !)<br /> <br /> <br /> Souvent, je rigole en disant : je suis une vieille grand-mère. Je crois que c'est la différence de vie avec nos grands mères qui me fait dire cela. Et je peux te dire que cela réagit vite en face<br /> de moi. <br /> <br /> <br /> J'ai bien aimé ton billet plein d''humour mais pas que.<br /> <br /> <br /> Bisous <br />
Répondre
E
<br /> <br />  merci à toi ! pas facile parfois de prendre la parole au milieu de gens qui eux veulent te montrer leur dégr de<br /> ...pfuit peu importe !  mais j'étais restée sur ma faim ...<br /> <br /> <br /> bisous<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br />  <br /> <br /> <br /> Comme d'hab, c'est un vrai "bonheur" de te lire !<br /> <br /> <br /> Passe une belle journée et plein de gros bisous !<br />
Répondre
E
<br /> <br />  merci mon amie trop gentil à toi <br /> <br /> <br /> bisous<br /> <br /> <br /> <br />
R
<br /> Bonjour Mère-grand<br /> <br /> <br /> Hélas nous ne vieillissons pas tous de la même façon, avec dix ans à douze ans de plus que vous je ne me plein pas bien que le rang de mes classards et classardes se soit  bien éclairci.<br /> <br /> <br /> Un principe avoir un planning pour le lendemain (même si l’on ne le tien pas) S’enthousiasmé et rester curieux <br />
Répondre
E
<br /> <br />  une bonne fin de semaine à toi...tout en douceur et sans douleur <br /> <br /> <br /> bises<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Bin philosophe ce matin Eglantine. Comme toi je préfère les petits bonheurs partagés, comme cet échange partagé avec toi ce matin.<br /> <br /> <br /> Mon boeuf-carottes est en train de mijoter !!! <br /> <br /> <br /> Bon dimanche - bisous<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br />  philosophe? hum ...parfois mais<br /> pas tous les jours !<br /> <br /> <br /> bisous<br /> <br /> <br /> <br />
Q
<br /> Je suis d'accord avec toi... et j'aime ce que disent les hindoux sur le bonheur.<br /> <br /> <br /> Je pense que c'est ce partage qui est le plus important.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Passe une douce journée, plein de ces petits riens qui font notre bonheur à nous.<br />
Répondre
E
<br /> <br />  le partage...sur ce point beaucoup de philosophes sont semble t il d'accord ! alors si eux le disent on va les<br /> croire...en fait oui le bonheur en solitaire je n'y crois pas<br /> <br /> <br /> bisous<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> C'est très finement analysé.<br /> J'ai beaucoup apprécié cette lecture.<br /> Sincèrement.<br /> Plein de bisous !<br />
Répondre
E
<br /> <br />  merci<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Excellente publication, ma belle.<br /> Très... philosophique et pleine de vérité.<br /> Merci. Je vais la garder.<br /> Bisous !<br />
Répondre
E
<br /> <br />  merci mon amie...il ne m'est pas facile d'intervenir dans une salle alors...<br /> <br /> <br /> bisous<br /> <br /> <br /> <br />