Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un enterrement invraisemblable

Mots de tête numéro 26 de Brunô
 
"Je vous donne le titre, c'est un bon début ! maintenant, à vous d'écrire  une histoire tirée de  faits réels  ou que vous avez personnellement vécue ou  de  pure  fiction"...nous dit-il !
Invraisemblable ? est ce que ça va bien avec enterrement  je vous le demande ? On peut toutefois enterrer tellement de choses...et même un trésor, alors nous verrons bien.
Une longue file s’étire le long du chemin en bord de mer et qui relie les deux villages de Sainte Églantine à Saint Lilas.
 
Il ne faut pas s‘y méprendre, cela n’a rien avoir avec la queue de la boulangerie à laquelle nous avons été confronté cet été, nenni ! Celle-ci est  bien plus importante.
 
En cette fin du mois de mars, le printemps est là depuis quelques jours déjà: la douceur de l’air, la mer qui se confond avec le ciel d’un bleu intense, le sable doré sur la plage, tout concourt à donner envie d’une promenade plutôt que suivre un enterrement.
 
D’autant que personne dans la file ne semble savoir qui on enterre et chacun y va bon train dans ses suppositions.
 
Au fur et à mesure de la marche, des passants se joignent au cortège, et prennent un air affligé de peur qu’on ne les soupçonne d’indifférence voir de malveillance.
 
Deux chevaux à fière allure sont chargés de tirer le corbillard, ce dernier est recouvert de fleurs, mais non pas des couronnes ou bouquets comme il est de coutume lors d’un enterrement, non plutôt décoré comme un char pour une fête, tant et si bien qu’il est impossible de voir le cercueil.
 
Point de curé ni d’enfant de chœur, mais deux bedeaux  qui mènent le cortège, et derrière le corbillard vient Monsieur le Maire de Sainte Églantine, puis les fanfares et ensuite la confrérie des jardiniers avec leurs beaux tabliers verts et leurs chapeaux pointus.
 
Dans la foule le bruit des chuchotements s’intensifie et les questions fusent, c’est peut être ce pauvre monsieur Norbert qui avait fait l’autre semaine une mauvaise chute, à moins que ce ne soit la vieille Augustine, à moins que…les questions restent sans réponse et dans la foule on entend  même quelques éclats de rires. Les enterrements c’est souvent la peine pour les uns et des retrouvailles pour les autres.
 
La fanfare redouble de puissance en approchant du village de Saint Lilas, les gens aux fenêtres font des bonjours joyeux  ce qui surprend une grande partie du cortège qui se dirige maintenant non pas vers le cimetière mais vers la mairie ou attend Monsieur le Maire en grand apparat.
 
Un grand trou est creusé en plein milieu de la place et le corbillard s’arrête juste à coté, les gens très surpris,  se pressent pour voir ce qui va se passer : après les étreintes d’usage entre les deux notables, ces derniers retirent du corbillard une hache de grand format et demande aux jardiniers de la mettre dans le trou sous les vivats de la foule, et ensuite de planter par-dessus un très bel églantier et un lilas, en souvenir de ce beau jour.
 
Des tréteaux sont installés avec rafraichissements et douceurs et tout le monde est  ensuite invité à faire la fête, qui va durer une partie de la nuit.
 
Cet enterrement invraisemblable était seulement destiné à enterrer la hache de guerre entre les deux villages, qui depuis vivent dans la paix et sont les meilleurs amis du monde.
 
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hélène, le-calame-et-la-plume. 05/04/2010 19:26



Absolument délicieux et si bien écrit...


J'ai adoré suivre cet enterrement!


Bisous Eglantine,



Eglantine-Lilas 06/04/2010 12:30



bisous



Lenaïg Boudig 04/04/2010 22:32



J'ai bien ri, merci. La hache de guerre, il fallait y penser, hé hé !






harmonie37 03/04/2010 14:19



Une sensation que je connaît bien, il m'arrive d'être très surprise du résultat.


Gros bisous



Eglantine-Lilas 03/04/2010 14:23



pstt ! je te fais un tout petit article de remerciement  pour avoir laissé le commentaire 2500



harmonie37 03/04/2010 10:50



Tu nous tiens en haleine jusqu'au bout.


Un bel enterrement que celui de la hache de guerre, on devrai en faire plus souvent.


Gros bisous



Eglantine-Lilas 03/04/2010 14:13



TU sais parfois quand je commence a écrire les premières lignes je ne sasi pas du tout ou je vais ...ça se construit au fur et à mesure !!!


 


bonne journée et grosse bises



Aurosa 01/04/2010 19:29



Je m'attendais à ce que ce ne soit pas une personne mais la hâche de guerre, absolument pas.


Félicitations pour cette magnifique tournure et la meilleure raison pour enterrer quelque chose.



Toum 01/04/2010 09:45



Bravo !!! Bien relevé le défit !!! Mais alors ? Fiction, ou réalité ?



Eglantine-Lilas 01/04/2010 10:14



fiction...mais ça pourrait etre réalité



fanfan 31/03/2010 17:18



C'est un bel enterrement  celui-là!! Il en faudrait d'autres comme ça!! bonne soirée



Eglantine-Lilas 31/03/2010 20:09



pas tres réaliste mais plus facile a écrire qu'un vrai



Nat 31/03/2010 06:59



moi aussi je veux y aller a cet enterrement :) un monde plus beau, de paix et d'amour !



Eglantine-Lilas 31/03/2010 13:56



mais tu y es invité par le maire de ste eglantine et celui de st lilas....



Brunô 30/03/2010 17:43



Belle histoire, une fable digne de La Fontaine avec un suspense jusqu'au bout..merci Eglantine-Lilas symboles de paix retrouvée.


Bises



Eglantine-Lilas 31/03/2010 22:47



quand j'ai commencé a ecrire j'ignorai ce que j'allais enterrer !


bises


il y a un proverbe qui dit qu'en cours de route on arrange la charge de l'ane !



pimprenelle 30/03/2010 17:10



Au début, j'ai  pensé à l'enterrement de l'hiver ! Joli ! Si seulement la hache pouvait être enterrée entre certains voisins. Ca m'a fait penser  à la BD "le grand fossé", mais là
c'était le village qui était coupé en deux.



Eglantine-Lilas 31/03/2010 22:51



pour l'hiver je n'y ai pas pense je l'avoue sinon j'aurai retenu l'idée !!! ça m'aurait bien plu mais je n'y ai pas pensé ! la prochaine je vous interroge



jill bill 30/03/2010 16:43



Bonjour amie, je viens te lire à mon tour, bel enterrement convivial que celui-là, il devrait y en avoir plus sur cette foutue terre, elle tournerait bien mieux ! Amitiés poétiques de
jill bil de chez amtealty



Eglantine-Lilas 31/03/2010 22:53



MERCI DE ta visite tu écris de bien belles choses ...



Pascale la Tricotineuse 30/03/2010 12:51


bravo Eglantine !!!  tu as fait un enterrement festif et à suspens jusqu'au bout !!  pour un final heureux , j'adore !!!  pour la venue du printemps qui déboule avec tromblons
et brushings gratuits ça fait du bien !!! hihi!! ça réchauffe au moins le coeur !!  bizzoux contente de te retrouver à cet enterrement on ne s'est vues depuis si longtemps !!mdr


Eglantine-Lilas 30/03/2010 16:22



Il est bien vrai qu'aux enterrements bien des gens se retrouvent ! je ne me voyais pas traiter un veritable enterrement encore que...il doit y avoir aussi des situations coccases hors la famille


enfin nous sommes toi et moi parées nous avons rendus notre devoir ! maintenant aux autres de travailler


gros bisous


Pas de dégats avec les dernières pluies ?


 



agnesp 30/03/2010 12:46


Eh bien voilà une histoire joliment menée et amenée...

De là à penser que tous ceux que l'on met en terre refleuriront un jour...ce serait le bonheur!



Eglantine-Lilas 30/03/2010 16:24



il faut y croire ...du moins dans nos coeurs


ça ne va pas ça je suis trop sérieuse avec cette réponse ...a plus



Nina 30/03/2010 10:43



Je ne m'attendais pas à cette fin ! Excellent !




Eglantine-Lilas 30/03/2010 12:01


quand j'ai commencé a ecrire je ne savais pas du tout ce que j'allais"enterrer" !!!


Michel_Le billet de Michel 30/03/2010 10:29


Toutes mes félicitations pour cette histoire à la fin bien surprenante !
Un grand BRAVO !
Bises
Michel


Eglantine-Lilas 30/03/2010 11:55


ça c'est quand grand-mère s'amuse !!!
bises


rouergat 30/03/2010 10:06


Bonjour Eglantine
Quelle imagination tu as, bravo
Cordialement


Eglantine-Lilas 30/03/2010 12:02


il faut compenser la grisaille du ciel par un sourire


nounedeb 30/03/2010 09:45


Enterrer la hache de guerre... On peut rêver qu'il y ait beaucoup d'enterrements de ce genre.


Eglantine-Lilas 30/03/2010 12:03


bien d'accord