Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vieilles expressions françaises

5078084568_c50e495a4e.jpg

Messieurs Frèche, Guerlain et d’autres encore, sont aujourd’hui accusés de « racisme » pour avoir employé (de façon raciste ou pas, je laisse les spécialistes en juger) certaines vieilles expressions françaises, qui avaient sans doute un fondement, justifié ou pas, à une époque lointaine.
 
Je me souviens, il y a plus de cinquante ans en arrière, la chasse aux sorcières, tient encore une vieille expression qui doit dater au moins du 15 è siècle, cette chasse donc se faisait contre les anglicismes qui envahissaient notre belle langue, le français.
 
Cinquante ans plus tard ceci est passé dans l’oubli et personne apparemment n’y fait plus attention. Par contre il vaut mieux tourner sa langue sept fois dans sa bouche
(Encore une locution verbale, soit réfléchir avant de parler) au risque de se retrouver avec un procès pour racisme.
 
Peut on dire que certaines personnes, d’un âge qui n’est plus celle de la jeunesse, emploi sciemment ces locutions pour blesser ? Je ne le crois pas, la plupart du temps.  Ces locutions ont fait parti d’une certaine forme de langage, qui ne devraient sans doute ne plus avoir cours, mais elles restent dans la langue française.
 
Et je crains qu’a force de voir le mal partout nous ne finissions par avoir un procès chaque fois qu’on écrit ou qu’on ouvre la bouche. Alors un conseil pour nos jeunes : si cet état de fait devait perdurer, prenez dans vos études la filière du droit, vous aurez du travail dans les années à venir ! Ceci n’est qu’une boutade que l’on ne s’y trompe pas…
 
Quelque locutions latines pour le plaisir et j’ose espérer, non-racistes :
 
-        A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto 
« Prends garde au bœuf par devant, à l'âne par derrière, à l'imbécile par tousles côtés »
 
-        Ab ovo usque ad mala 
« De l'œuf aux pommes » (du début à la fin : les repas romains commençaient souvent par des œufs et finissaient par des fruits)
 
-        Barba non facit philosophum 
« La barbe ne fait pas le philosophe » (locution équivalente en français : « L'habit ne fait pas le moine ») – Plutarque
 
-        E fructu arbor cognoscitur 
« On reconnaît l'arbre à ses fruits »
 
-        Fide, sed cui vide 
« Fais confiance, mais prends garde à qui »
etc…..

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nat 26/10/2010 07:19



moi je suggère que les jeunes commencent a apprendre a parler et ecrire tout court :)



L' écrit-vain ? 22/10/2010 15:39



Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous. Ok on exagère souvent en donnant à certains mots un connotation qu'ils n'ont pas. Pour ce qui concerne les propos nausébonds de Guerlain, tout
d'abord nègre est un mot péjoratif depuis très longtemps, la définition de nègre dans le dictionnaire du début du xxeme etait un truc dans le genre "sous homme de couleur noire" ensuite il a dit
si tant est que les nègres ont jamais travaillé....on ressort les vieux propos colonialste ou poste colonialiste qui véhicule que les noirs sont tous des fainéants !!! quelle horreur !!!


Pour ce qui concerne Freche l est bien trop intelligent et provocateur pour ne pas utiliser les mots en connaissance de cause et dans des buts bien précis..


Bon apres midi



Eglantine-Lilas 22/10/2010 15:51



freche est guerlain ne sont dans mon propos que des exemples récents et je laisse les soin aux autres de savoir si leurs propos sont racistes ou pas, je ne suis pas juge d'instruction.


ce que je voulais dire c'est que certaines expressions sont restées dans notre langage sans que toutes les fois en les reprenant aujourd'hui, on y attache une intention raciste...c'est tout.


Que l'on doive etre  attentif dans nos propos certes mais il faut arreter de faire un procés d'intention chaque fois que quelqu'un ouvre la bouche ...



Globox14... 22/10/2010 10:08



Pour en revenir à la langue française, et ses locutions, elle est compliqué, difficile et c'est ce qui fait son charme, plein de nuances... Les écrivains ont écrits des choses qui ont plu ou
déplu mais ces écrits existent... Il faut savoir vivre avec son temps, accepter les propos des jeunes, des anciens... Ne pas mettre des barrières à des languages, sachant qu'on se parle de moins
en moins... Il faut accepter toutes les sortes de paroles... Savoir être capables de mesurer le bien du mal, c'est peut-être la preuve d'intelligence qui manque parfois à certains, c'est
regrettable... Par contre, le respect de l'autre doit être conserver mais certains propos ne sont pas irrespectueux pour tout le monde... Il faut aussi savoir s'ouvrir... Bon WE



Eglantine-Lilas 23/10/2010 11:29



juste un peu de tolérance peut être de part et d'autre ?



Globox14... 22/10/2010 10:02



Bonjour,


Encore merci pour votre commentaire, cela fait toujours plaisir... Je vais revenir sur vos propos, Pour le choix de mon blog, j'insiste beaucoup pour que cela donne envie de lire, cette police me
correspond bien et j'aime valoriser mes écrits, j'ai aussi sur mon blog, des photos que j'ai prises qui parfois illustre un de mes textes... C'est bien de le dire, je n'ai pas souvent de
compliments... Certains me disent qu'ils apprécient mon blog mais pas plus... "l'impression d'avoir pouvert un livre au hasard, il faut que le lecteur se laisse emporter par les mots, pour moi,
l'écriture, c'est voyager à travers des textes, se laisser emporter par des histoires qui donnent envie de s'engouffrer dans le livren qui donnent envie de poursuivre l'histoire, chacun a sa
propre histoire, j'aime libérer l'écriture pour qu'elle s'envole... On ne sait pas trop de choses de ce qu'il se passe... Pour en revenir au monde pourri, je ne peux parler d'autre chose, les
échecs de la vie, les tourments, les désillusions... Oui, le monde est pourri... Oui, c'est pas facile à accepter, oui il faut se battre pour vivre et même parfois survivre... C'est une histoire
d'une femme qui pourrait être une voisine, une amie... Je ne suppporte plus beaucoup ces poésies ou on dégouline de bons setiments, ou parle d'amour comme si c'était une évidence pour tout le
monde... En tous les cas, merci pour ce commentaire, ce n'est pas très fréquent et moi, j'aime qu'on me dise ce qui a plu ou déplu... Je suis même prèt à attendre que cela ne plait pas à partir
du moment ou cela est argumenté... Merci beaucoup



Eglantine-Lilas 23/10/2010 11:32



je ne manquerai pas a l'avenir d'etre explicite ...faisant partie de quelques communautés il ne m'est pas toujours
possible d'etre tres présente mais pour suivre vos écrits je vais m'inscrire à la newletter de votre blog comme ça je ne perdrais pas tout


bon we



Moog 21/10/2010 23:47



merci  Eglantine, ça rafraichit et ca change des habituels delenda carthago ou si vis pacem para bellum...



pimprenelle 21/10/2010 18:45



Peut-être ne la connaît-on plus notre langue. Il est vrai que les mots bougent dans le temps et c'est pour cette raison que je profite de raconter pour en employer certains et ce n'est,
certes pas moi, qui suis le dindon de la farce ! Je trouve que c'est enrichissant pour un enfant, j'ai l'impression, parfois, que le vocabulaire se réduit un peu trop pour certains. Adamante nous
amuse avec "t'as fait ta diction" mais je peux vous assurer que c'est bonheur assuré pour petits et grands lorsque l'on décortique la phrase.


Sans parler d'expressions françaises, oui, nous avons été le dindon de la farce lorsqu'un jour en préparant une histoire, notre maître de stage nous a dit : pose-toi toujours la question
: celui qui écoute sait-il ce que ce mot veut dire. Pour nous cela tombe sous le sens.


Bon, pour en revenir à ce qui nous préoccupe c'est plutôt le mauvais esprit qui, tout de suite fait une relation avec le tribunal, et moi je pense "sous-sous" que l'on veut obtenir. Mais
oui, Parisianne a bien raison en parlant des médias. Je me demande si tout cela est bien compréhensible. Pourquoi toujours parler de racisme si on ne veut plus le subir !



pimprenelle 21/10/2010 15:44



L'art et la manière. Pourquoi parler des expressions anciennes ? Certaines, nouvelles, elles, sont peut-être encore pire.


Donc, que l'académie retire de notre vocabulaire les mots et expressions de notre si belle langue à ne plus employer, nous y verrons plus clair !



Eglantine-Lilas 21/10/2010 16:59



parce que les  expressions anciennes reposent sur une partie de notre histoire...et que ça correspond a une situation de fait que de dire" travailler comme un nègre".. et je suis d'accord
avec ce qu'on trouve sur wikipedia:


"L'expression « travailler comme un nègre », qui n'a pas vraiment de connotation raciste, fait référence à la contrainte et à
l'exploitation sans limites d'un travailleur." ...


et nous avons dans les sources meme de notre histoire plusieurs cas de figures d'autres expressions...qu'on emploi sans réfléchir a mal.


Les expressions actuelles...oh certes elles ne sont pas mieux...mais ne  choquent personnes semble t il et surtout pas nos jeunes qui sont la plupart du temps eux à l'origine..


il y a de faux proces fait aux gens...et ça devient un peu trop monnaie courante...et encore une expression



Le billet de Michel 21/10/2010 12:50



Bonjour Eglantine


Tu as bien raison...


A force de se méfier avant chaque mot prononcé, il ne restera plus qu'à parler de la pluie et du beau temps...  Le racisme a bon dos !...


Comme dit Nina très justement ... Ils nous emm.... en Français dans le texte !


Je suggère que l'Etat qui doit penser à tout dépose dans le berceau des nouveaux nés .... un contrat à vie avec un cabinet d'Avocats spécialisés.....


Car les procès pleuvent déjà et deviendront Orage / Oh Désespoir ....


Bises à toutes et Bonne Journée !


Michel


 



Eglantine-Lilas 21/10/2010 17:01



je ne devrais jamais m'attarder devant la télévision le soir...certains débats me mettent hors de moi


bon apres midi


bisous



Parisianne 21/10/2010 12:41



Les médias font souvent beaucoup de bruit pour pas grand chose, on veut du sensationnel, on cherche des boucs émissaires à tout propos et on en oubli l'essentiel : le respect, le savoir-vivre et
le bon sens... L'évolution de notre langue, comme vous le faites remarquer, laisse vivre des expressions restées dans la mémoire commune sans pour autant les rendre insultantes, il y a juste
parfois une façon de les employer.


Bonne journée Eglantine
Amitiés
Anne 



Nina 21/10/2010 12:39



Ils nous emm... enquiquinent !
J'appelle un chat, un chat. Na !
Le "politiquement correct", j'vous jure !
Pfffffffffffffffffffff !