Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesies

Journée mondiale de la poésie

Journée mondiale de la poésie

Fleurs d'avril À André Theuriet. Le bouvreuil a sifflé dans l'aubépine blanche ; Les ramiers, deux à deux, ont au loin roucoulé, Et les petits muguets, qui sous bois ont perlé, Embaument les ravins où bleuit la pervenche. Sous les vieux hêtres verts,...

Lire la suite

Eveil

Eveil

Pour ce jeudi en poésie un retour sur le blog d'un poète que j'ai perdu de vue par ma faute, et je ne sais pourquoi d'ailleurs: http://lettresdesoie.over-blog.com/ A la marge du jour un papillon d’écume Sème des rides d’or sur la torpeur des bancs Dont...

Lire la suite

 La cueillette des olives.

 La cueillette des olives.

Le jeudi en poésie des Croqueurs de Mots. Colette à la barre. Novembre. Le vent d'Est pleure, et parmi les cieux S'amassent les brouillards tristes et pluvieux. Les oliviers sont noirs d'olives, et l'on coupe Des roseaux sur les bords du marais ; puis,...

Lire la suite

Dans les bois

Dans les bois

Article Programmé Jeudi en poésie des Croqueurs de mots Au printemps l’oiseau naît et chante : N’avez-vous pas ouï sa voix ?… Elle est pure, simple et touchante, La voix de l’oiseau – dans les bois ! L’été, l’oiseau cherche l’oiselle ; Il aime – et n’aime...

Lire la suite

 Le portrait

 Le portrait

Article Programmé Portrait d'Adele Bloch-Bauer I. Gustav klimt. 1907. Le jeudi en poésie des Croqueurs de mots Martine à la barre. Cet émail où de son visage Le pinceau n'a tracé qu'une imparfaite image, Sans me la rappeler charme encore mon regard ;...

Lire la suite

Est-ce ainsi que les hommes vivent

Est-ce ainsi que les hommes vivent

Le jeudi en poésie des Croqueurs de mots Tout est affaire de décor Changer de lit changer de corps À quoi bon puisque c'est encore Moi qui moi-même me trahis Moi qui me traîne et m'éparpille Et mon ombre se déshabille Dans les bras semblables des filles...

Lire la suite

L'homme n'est jamais content.

L'homme n'est jamais content.

Jeudi en poésie des croqueurs de mots. Notre amie Jeanne à la barre du bateau. J'ai trouvé ce poème sur internet , mais j'ai fait chou blanc concernant l'auteur ! Tout ne va pas, dans ce bas monde, Toujours au gré de nos désirs, Et bien souvent un ver...

Lire la suite

L'aube Blanche Dit à Mon Rêve

L'aube Blanche Dit à Mon Rêve

Jeudi en poésie des Croqueurs de mots, Jill à la barre. L'aube blanche dit à mon rêve : Éveille-toi, le soleil luit. Mon âme écoute, et je soulève Un peu mes paupières vers lui. Un rayon de lumière touche La pâle fleur de mes yeux bleus ; Une flamme éveille...

Lire la suite

La Vénus d'Arles

La Vénus d'Arles

Jeudi en poésie en patois a dit le commandant Jill en service pour la quinzaine ! Je crois que les provençaux préfèrent parler de " langue régionale, voici un extrait de poème . O douço Venus d'Arle ! o fado de jouvènço ! Ta bèuta que clarejo en touto...

Lire la suite

Mois de juin.

Mois de juin.

Jeudi en poésie des Croqueurs de mots, Zaza ramène le navire au port. Dans cette vie ou nous ne sommes Que pour un temps si tôt fini, L'instinct des oiseaux et des hommes Sera toujours de faire un nid ; Et d'un peu de paille ou d'argile Tous veulent se...

Lire la suite