Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juste des Si...

Poésie du jeudi sur un thème proposé par
Marie et François  ou François et Marie :-).
A la manière de Jean Luc Moreau,
extrait : 
Si la sardine avait des ailes;
Si Gaston s’appelait Gisèle
Si l’on pleurait lorsqu’on rit,
Si le pape habitait Paris,
Si l’on mourait avant de naître,
Si la porte était la fenêtre,
etc....

Composez une poésie commençant par des "si" et se concluant par un conditionnel enchanteur.

 
Poésie accomodée à ma sauce !
Si Jean Luc Moreau avait la tête à l’endroit,
Il saurait que les sardines n’ont pas d’ailes
Si Eon se trouve dans les mots croisés
Ce n’est pas, que  Gaston peut être Gisèle.
Si parfois on pleure de rire,
C’est que c’est bon pour la santé.
Si le pape habite au Vatican,
C’est que Paris compte assez de gens.
Si l’on nait avant de mourir,
C’est pour voir ce qu’il y a entretemps.
Si il y a des portes et des fenêtres,
C’est pour que le soleil pénètre.
Si le loup dévore l’agneau,
Qu’il prenne garde au troupeau !
Si ça colère se déchaine,
Il pourrait lui manifester sa haine.
Si l’on veut mettre Paris en bouteille,
Perso je le déconseille !
Si Jean Luc marchait les pieds parterre,
Il ne ferait pas des vers... à l’envers !
Et si j’étais poète…
J’aurai écrit quelque chose d’un peu plus chouette !
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Il est très chouette comme ça, je trouve. :))
Bravo !!!
Répondre
D
Point besoin d'être poète pour écrire en vers, j'aime beaucoup ton poème . Bisous Mère Grand.
Domi.
Répondre
C
Mille bravos Monique ! C'est extra !!! Bisous♥
Répondre
J
Mais c'est chouette , j'aime beaucoup cette façon de répondre à Jean Luc Moreau .
Pas pu passer plus tôt pour le commentaire , là miracle c'est bon .
Bonne journée
Bises
Répondre
R
Mais c'est super chouette justement Bravo. Bisous
Répondre
R
Mais c'est super chouette justement Bravo. Bisous
Répondre
R
Mais c'est super chouette justement Bravo. Bisous
Répondre
N
Si j'avais de la patience, je ne serais pas affamée...
Rien à voir ? Peut-être que si, finalement !
Bizzz
Répondre
J
J'aime beaucoup et pour ma part je trouve cela très chouette bises et belle journée
Répondre
M
C'est très bien écrit , si je le pouvais je ferais ce défi... Bisous et bonne journée MTH
Répondre
P
Tu as raison : qu'est-ce que ça fait du bien de mourir de rire.
Bref, parfait.
Bisous
Répondre
M
amusant cet exercice, tu t'en es bien tirée...et avec de l'humour et un poil de dérision... j'aime!
bisous
Répondre
M
Tu as raison si on supmrimait le conditionnel. Bisous
Répondre
J
Très chouette toujours aussi logique quelle belle idée de reprendre le poème et de le renverser
bravo M"dame Eglantine
bises du jeudi
Répondre
Z
Joli contre-pied à ce poème de Jean-Luc Moreau ! Bravo Monique.
Bises et bon jeudi
Répondre
G
Tu es beaucoup trop logique, Mère-Grand ! Ne sais-tu pas qu'il y a des poissons-volants, que le Pape, quand il résidait en Avignon avait sûrement des vues sur Paris, qu'il y a des portes-fenêtres, que...que...que... Mais tu sais pleurer de rire, c'est l'essentiel ! Bise.
Répondre
M
C'est très amusant pour nous de te lire et tu as du t'amuser aussi à l'écrire ! merci pour ce partage du jeudi . Bisous et une belle journée
Répondre
M
Non,non, c'est très drôle ainsi. Bisou
Répondre