Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

les digressions d'eglantine

Un p’tit tour avec Alphonse ALLAIS ?

Un p’tit tour avec Alphonse ALLAIS ?

Il est toujours avantageux de porter un titre nobiliaire. Être "de quelque chose", ça pose un homme, comme être "de Garenne", ça pose un lapin. L'avantage des médecins, c'est que lorsqu'ils commettent une erreur, ils l'enterrent tout de suite...” Le café...

Lire la suite

Digressions d’avril ou nouvelles ?

Digressions d’avril ou nouvelles ?

Je constate qu’il y a longtemps que je n’ai plus – digressé - ! N’aurais-je plus rien à dire ou bien n’ai-je plus envie ? Sans doute un peu d es deux ! De trois sœurs que nous étions nous sommes devenues trois personnes âgées et lorsque quelques années...

Lire la suite

Oyez ! oyez !

Oyez ! oyez !

C’est une belle journée ensoleillée du mois de février, pleine de douceur, de ces journées comme on en attend pas en hiver. Tout est paisible et pourtant M’âme Églantine semble préoccupée. Qu’est ce qui se passe, vous me semblez très interrogative avec...

Lire la suite

Lettre ouverte à Monsieur François De Closets

Lettre ouverte à Monsieur François De Closets

Cher Monsieur, J’ai tant à vous dire que je ne sais par où commencer ! Par le commencement me direz-vous, alors allons-y et tant pis si c’est en vrac. Je fuis comme la peste depuis quelques temps les chaînes d’informations ou qui se disent comme telles,...

Lire la suite

Lettre ouverte à un « savant ou un sachant » ?

Lettre ouverte à un « savant ou un sachant » ?

... Et à une certaine jeunesse, qu’il prétend défendre. Je m’étais promise en cette nouvelle année de fuir les chaînes d’informations mais j’ai eu la faiblesse hier après-midi de m’attarder un instant sur l’une d’elles, où vous étiez en train de débattre....

Lire la suite

Les digressions de décembre d’Églantine

Les digressions de décembre d’Églantine

- Comme les poussières d’une queue de comète, l’année deux mille vingt va se – diluer - dans le temps. - Croyez-moi, nous saurons, du moins pour les plus jeunes, que cela a existé mais l’esprit des uns et des autres, un beau jour (beau, dans le bon sens...

Lire la suite

Les digressions de novembre, d’Églantine

Les digressions de novembre, d’Églantine

Après des jours et des jours...enfin quelques uns, l'Amérique a un président " Elu" mais le président en fin de mandat, n'a pas l'air de vouloir quitter la place ! Il va jouer au golf ? La belle affaire, pas de quoi s'offusquer,il ne faut pas chercher...

Lire la suite

Les digressions d'octobre, d’Églantine

Les digressions d'octobre, d’Églantine

Il faut se rendre à l’évidence, le deuxième semestre de cette année-miroir, n’est vraiment pas mieux que le premier. En fait, il y a eu l’année dernière, euh peut-être avant dernière, une année blanche pour les impôts, encore que…, à mon avis c’est juste...

Lire la suite

Le baise-en-ville

Le baise-en-ville

Petit sac de voyage masculin, ou petite valise, contenant un strict nécessaire pour coucher hors du domicile conjugal, comprenant un slip, une paire de chaussettes et une brosse à dents. La femme faisait-elle comment pour changer de petite culotte et...

Lire la suite

Lorsque le point final est mis

Lorsque le point final est mis

ou du moins lorsqu'on décide qu'on ne reviendra plus dessus...On commence à écrire pour soi, par besoin de se libérer par cette écriture qui nous apporte beaucoup et puis... Et puis, comme j'adore publier en auto édition ( à défaut de faire partie de...

Lire la suite