Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’automne 2019

 

Dans les vignes, les feuilles mordorées cachent les quelques grappes de raisins dorés, échappées aux mains des vendangeurs.
Habitant maintenant la ville, c'est chez "MON " primeur que je surveille l’arrivée des premières noix fraîches, qui me rament au temps de mon enfance. Juste avant la rentrée des classes, nous courrions retrouver, chaque année à la même époque, « Nos » noyers, les noix sont encore dans leur brou, et tant pis pour les remontrances qui allaient suivre de la part de notre institutrice.
Avec les fêtes de la noël qui arrive à grands pas, c’est en perspective, l’arrivée pour les vacances, des enfants, petits-enfants, et même des « arrières » ! Peut-être aurions un peu de neige cette année, juste un peu, pour qu’on puisse voir les traces du passage de Papa Noël et de son traîneau.
L’année va s’achever, une autre va toquer à la porte … 2020 ? Cette date m’amuse ! J’y vois comme une bonne note sur un devoir, 20/20 !
Mais que va nous réserver cette année miroir, nul ne le sait. Ce sera cette année, comme toutes ces années nouvelles, ces années qu’on attend souvent avec impatience, espérant un je ne sais quoi.
Lorsque l’une est sur le pas de la porte pour dire au revoir, la suivante arrive pour nous dire bonjour ! Nul n’est prophète en son pays, y compris dans la ville de Nostradamus, nous verrons bien de quoi demain sera fait !
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Les années se suivent, mais nous laissent parfois de si beaux souvenirs, comme ceux que tu as si bien évoqués !
Répondre
E
il faut se raccrocher aux bons souvenirs et profiter des moments heureux de partager ! bises ma cousine
G
Ceux pour qui l'année avait été mauvaise disaient : "Ca ne pourra pas être pire". Ceux pour qui elle s'était montrée clémente assuraient : "On va faire encore mieux", quand ceux qui l'avaient banalement vécue assuraient : "En forçant un peu, ça devrait aller" ! Deux ans plus tard, chacun fait son constat, sans trop oser regarder en arrière...
Répondre
E
je crois que je suis incapable de faire le pointsur ces 2 années passés, d'autant que des problemes de santé sont venus se greffer ...alors une impression très flou me reste de cette période, ni bonne, ni mauvaise puisqu'à ce jour on est passé au travesr du covid ...tu as raison je crois qu'on évite de regarder derrière. bises
P
septembre 2019 ... le mois qui démarre l'automne avec tout son cortège de couleurs. Après, heureusement qu'on ne sait pas ce qui arrive !
Pas mangé beaucoup de raisin cette année. Des prix qui font reculer, mais il y a des poires dont on se régale en ce moment.
Bisous Eglantine
Répondre
E
parfois il vaut mieux ne pas savoir ! je crois qu'on n'aurait pu que subir de toutes facons !
bises
C
Un très bon texte, Monique. Oui, le rêve était très bon, mais nul ne pouvait imaginer la suite.
Qui peut l'imaginer, au fait ?
Rêvons mais vivons le présent vers ce demain imprévisible.
Bravo et bonne semaine,
Bisous♥
Répondre
E
la surprise a été totale ! à mon âge j'ai connu la guèrre mais une pandémie au 21 e siecle qui l'eut cru !
tu as raisons vivons le présent, le mieux possible !
bises
M
J'aime le raisin, les noix (j'avais un noyer à Cergy, plus maintenant), les châtaignes. J'aime l'automne. Quand à 2020, une nouvelle décade on pouvait espérer, triste début mais cela va mieux... Bises
Répondre
E
moi aussi j'aime tout ça :-) mais que je ne trouve plus dans la campagne autour de moi, heureusement que nous avons un bon primeur ...pas bon marché, mais bons et frais produits, de plus qui livre à domicile alors ...il ne faut pas se plaindre
bises
R
On était inconscient de ce que nous réservait cette année miroir et c'est sans doute mieux comme cela. Bravo excellent texte, douce semaine bisous htpp://envie2.be/
Répondre
E
il était très difficile d'imaginer ce qui allait arriver..moi je dirais plutôt " innocent"...
bises
Y
Que ta prose m'emporte à visiter ce dernier trimestre de 2019.
Et moi aussi, automne, je regarde les raisins chez mon primeur.
J'adore le chasselas de Moissac, mais lui, ne m'aime pas.
Ses prix restent très haut, 7 € le kilo.
Du coup, je donne dans les quetsches, 2€ sur le marché.
Et tartes, avec pâte sablée faite maison.
Et pour 2020, qu'on aurait pu noter, 20/20 avant de savoir ..... Beaucoup vont lui donner bien moins, vu tous ces problèmes microbes, virus, masques, réanimation, emplois, et gestes barrière. J'en oublie ....
Quelle aventure!
Très amic@lement. Yann
Répondre
E
sourire ! j'adore le chasselas mais aussi les tartes aux quetsches ...s'il vous en reste une part ...ou deux je ne dis pas non :-) . En regardant en arrière je crois que je donnerai 5/20 ...au moins pour le moment on en a échappé!
bises amicales
J
Un automne qui s'annonçait serein et riche en fruits de toute sorte . La note attribuée à cette année miroir est bien trop élevée . C'est fou mais j'ai l'impression qu'elle nous a été volée cette année comme si le virus avait agi à la manière d'une éponge pour effacer chaque jour .
Tres beau texte Eglantine
Bonne journée
Bises
Répondre
E
ah si on avait su on lui aurait donné 0/20 à cette année là !!! je crois que c'est assez repandu cette sensation d'une année qui n'aurait pas existé en quelque sorte, c'est un peu comment si on avait arrêter le temps en nous mommifiant sur place ! bises
Q
On ne pouvait rien imaginer... Mais c'est toujours bon de rêver. :)
Bisous et douce journée.
Répondre
E
on ne pouvait rien imaginer...et c'est peut être tant mieux pour nous :-) mais pas pour nos dirigeants !!!
bises
M
C'est certain qu'en septembre 2019, nous n'imaginions pas un instant tout ce qui allait nous arriver...comme toujours il nous faut vivre au présent, c'est la meilleure des attitudes :) bisous
Répondre
E
ah que non mon amie ! peut être que certains dans les hautes sphères pouvaient imaginer des jours difficiles...mais on n'a vu aucune préparation pour y faire face...bref vive l'autonme et ses jolies couleurs...sauf quand il y a des orages...
Z
Tout à fait Monique, par de projet pour le lendemain, vivons les instant présents. Bises et bon début de semaine - Zaza - https://zazarambette.fr
Répondre
E
faire trop de plans sur la comète n'a jamais été bon, mais j'ai l'impression de moins en moins, mais on peut toujour garder l'espoir en nous :-)
bises
F
Le charme de l'automne et ses promesses gourmandes et festives. Espérons que nous les aurons cette année. J'aime beaucoup ton évocation de l'automne et de l'année nouvelle Bises
Répondre
E
à part la température qui baisse un peu trop j'aime bien l'automne :-) bises