Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'homme n'est jamais content.

Jeudi en poésie des croqueurs de mots. Notre amie Jeanne
à la barre du bateau.

J'ai trouvé ce poème sur internet , mais j'ai fait chou blanc concernant l'auteur !
Tout ne va pas, dans ce bas monde,
Toujours au gré de nos désirs,
Et bien souvent un ver immonde
Se glisse au coeur de nos plaisirs.

Alors nous faisons bouche amère ;
Nous nous plaignons de notre sort,
Et toujours notre dépit éphémère
Trouve des charmes à la mort.

L'homme est étrange créature !
Si sottement il se conduit
Que, pour un peu de pourriture,
Il jette au loin le meilleur fruit.

L'homme se tourmente de chimères,
Il court après ce qui n'est pas ;
Il est la cause de ses misères ;
Puis lâchement redoute le trépas !

Nous avons cent raisons pour rire,
Contre une, à peine, pour pleurer ;
Sachons donc le voir et le dire,
Et cessons enfin de tant soupirer.


Frédéric Caumont
Recueil : Mes loisirs, poésies diverses (1858)
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Il est très bien ce poème, il dit vrai, et j'apprécie. Bon dimanche, bises.
Répondre
E
sourire , il dit vrai tu as raison...cet homme qui l'a écrit était un sage !bises
F
Un poème qui dit la vérité et plein de sagesse ; effectivement, nous ne sommes jamais contents de ce que nous avons.
Bise
Répondre
E
j'ai regreté de ne pas trouver quelques informations sur celui qui l'a écrit ..bises
D
Je suis un homme l C'est bien trouvé le texte : l'homme est la cause de ses misères. J'adhère..
Un excellent partage - Bisous - daniel10
Répondre
E
tu veux être seul en cause ? Nenni nous sommes tous concernés ...sourire !
bises
R
Pourtant tu cite un hauteur de ce superbe écrit en bas de page...
C/C à tous
Encore merci pour le soutien ou que ce soit sur le blog FB ou MP.....Très touchée.
La maison des enfants est déclarée saine, ils vont commencer les travaux au niveau des fissures. Ils n'y iront que dans environ 10-15 jours pour effacer avant quelques peu les mauvais souvenirs et faire les nettoyages nécessaires. Je reprends dès aujourd'hui visites, articles et sourires avec vous....Bisous
Répondre
E
oui j'ai trouvé l'auteur qui a écrit ce poème mais rien de ce qui concerne sa vie, son oeuvre !
bises
Q
Tu as raison... ce n'est pas simple de trouver des renseignements sur l'auteur, il n'y a qu'un seul ouvrage de lui à la BNF, publié en 1850...
Aucun renseignement sur l'auteur, et les poèmes n'y sont pas.
En tout cas, j'ai bien aimé celui-ci.
Bisous et douce journée.
Répondre
E
j'ai seulement trouvé le même renseignement que toi.
bisous
C
Merci Monique de me faire découvrir ce magnifique poème ! Bon mois d'octobre ! Bisous♥
Répondre
E
c'est avec plaisir Colette ! bises
G
C'est vrai, ce monsieur n'a pas encore été googelisé ! Ce qui n'empêche pas ses mots de (bien) circuler ! Bises
Répondre
E
sourire ! google a des partis pris !
bises
J
Une tres belle découverte avec ce poème que tu partages pour le défi des croqueurs .
Une tres belle façon de positiver
Bonne fin de journée
Bises
Répondre
E
un peu plus de le mettre en pratique tous les jours, mais il faut essayer !
bises
M
Bonjour un joli poème, j'aime beaucoup. Bon après-midi MTH
Répondre
E
merci, heureusement que toi tu nous fait sourire régulièrement.
bonne fin de semaine
bises
M
Oh merci, merci beaucoup de partager ce poème que j'aurais aimé avoir écrit tant il représente ce que je pense réellement. Je ne supporte plus les pleureurs et pleureuses. Il y a eu des époques pires celles, par exemple, qu'ont vécu nos grands parents avec deux guerres. Bises
Répondre
E
je partage tout à fait ta réaction ! ce sont ceux qui ont le moins d'ennui en général, qui pleurent le plus ...
bises
J
Stimulant poème déjà pour ne pas toujours se lamenter. Je n'ai rien trouvé non plus sur l'auteur sur Internet, juste une mention aux côtés de Mistral. Bises
Répondre
E
Pas facile d'être " toujours " sage !!! bonne fin de semaine
bises
P
Mais tu as trouvé Frédéric Caumont toi qui dis que tu n'as pas trouvé l'auteur.
C'est tout à fait dans mes idées. Je ris ne lisant car mon amie dit souvent que nous mangeons toujours du pourri. Elle n'a pas tort car, lorsque nous récoltons, ce sont en premier, les fruits abimés que nous mangeons !
Bisous et bonne joournée
Répondre
J
je vais essayer de mettre cette dernière strophe en pratique...mais le climat de la maison n'aide pas vraiment !
Répondre
E
je te suis ...je vais essayer de faire comme toi ! bises
J
Merci mère-grand et comme le disait soeur Emmanuelle quel non sens la vie !!! Bises jill
Répondre
E
je suis bien d'accord hélas !
aller on continue la route le mieux possible !
bises
Z
C'est une très belle découverte que tu nous offres ce matin pour le thème de Jeanne FADOSI. Concernant ce poète, rien ne transpire sur sa vie et son œuvre... Sniff ! Bises et bon jeudi - Zaza
Répondre
E
coucou, concernant l'auteur j'ai trouvé un contemporain de même nom, mais rien sur lui !
bises