Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Première neige...

Le petit village, situé pourtant en moyenne montagne, est déjà recouvert d’une  couche de neige, en cette  fin novembre. Est-ce les prémices d’un hiver rigoureux, beaucoup de villageois s’interrogent.

– Antoine…Aio…qu’est que tu en penses toi de ce temps ?

– Mi…c’est un peu tôt, mais comme disaient nos ancêtres…

Antoine a par habitude de ne jamais finir ses phrases, certains s’exaspèrent, d’autres en ont pris leur parti…

– Et alors, écoute…ils disaient quoi nos ancêtres ? dis-moi ?

Ange porte mal son nom car il n’est pas dans le lot des plus patients.

– On verra bien …lui dit Antoine en s’éloignant et en tirant sur sa pipe malgré l’heure matinale.

 

Ici et là, raisonne le bruit métallique des pelles qui raclent le sol pour dégager la neige et faire des passages. Lucia, institutrice, retournée vivre au village dès ses diplômes obtenus, sait bien qu’aujourd’hui les enfants arriveront en retard comme toutes les années. La tentation est trop grande sur le chemin, pour ne pas s’arrêter faire des batailles avec la première neige. Elle grondera un peu pour le principe mais personne ne sera dupe de ce rappel à l’ordre.

 

Mattéu  sur le pas de la porte, scrute le ciel ce matin complètement dégagé.

– Soit tranquille Mattéu, pour quelques jours il n’y a plus de risque !

Natale, l’appareil photo en bandoulière passe d’un pas calme et régulier.

– Déjà en promenade …tu as peur qu’elle fonde … tu t’en vas de quel côté ?

Natale n’est pas à proprement parler le correspondant du journal local mais il y publie suivant les évènements qui touchent le village et ses environs, quelques photos au fil des ans, et tout un chacun est au courant de sa passion. D’autant plus que son nouvel appareil performant, lui a été offert l’année dernière à Noël par ses enfants. Il ne sort jamais sans l’avoir à l’épaule et on aime bien le taquiner à ce sujet.

– Écoute…Vizzavona sous la neige doit bien mériter quelques clichés …tu ne crois pas ?

– Tu as raison…mais le col je ne sais pas s’il est dégagé…

– Oh l’ami on verra bien ! À plus tard…et sort couvert à ton âge…

Mattéu ne s’offusque point, d’autant moins qu’à quelques mois près, ils ont le même âge.

 

Il est temps maintenant, d’aller voir comment se porte Prudenzia la doyenne du village. Il passe prendre Filippu qui l’attend pour aller faire cette visite quotidienne, en principe l’après-midi mais compte tenu de la neige, l’horaire a été avancé.

Non pas qu’ils aient une inquiétude particulière, le bois bien rangé à l’arrière des maisons et y compris la sienne, sous les auvents, est prêt à participer à de belles flambées. Le cochon a été tué et la charcuterie sèche dans les saloirs ou suspendue dans les arrières cuisines. Le fromage est en réserve depuis la fin de la transhumance, et les plus jeunes du village sont allés à la ville voisine lui chercher médicaments et l’épicerie nécessaire.

– Ah les enfants… j’étais sure de vous voir ce matin ! Je vais chercher le café…

S’appuyant sur sa canne,  clopin-clopant elle va chercher la cafetière tenue au chaud à l’angle de la cheminée. Ils se passeraient bien de boire ce café plusieurs fois réchauffé mais comment lui résister sans lui faire de la peine.

– La moitié de la tasse pour moi dit Mattéu, espérant échapper en partie au breuvage.

– Asseyez- vous, j’ai une commission à vous faire faire. Vous savez que c’est bientôt la noël et il temps je dirais même plus que temps, de préparer la chapelle pour qu’elle soit bien propre pour faire la crèche. Il faut que vous disiez à Letizia, Lorenza et même Valéria qu’il est temps de s’y mettre ! Et puis Pasquale et Pancraziu, ces fainéants n’ont qu’à donner un coup de main !

– Ça sera transmis, et nous y veilleront sois tranquille… disent les deux amis en même temps.

 

Après leur départ Prudenzia sourit, bien entendu personne ne lui dira que tout ça est déjà en train de se faire pour lui laisser le sentiment de participer encore à la vie commune. Elle sait bien, mais il faut jouer le jeu et leur laisser croire qu’elle a toujours son mot à dire. La crèche c’est quelque chose d’important qu’elle a toujours connu, pas aussi belle que celles d’aujourd’hui, plus simple, avec moins de personnages.  Par contre, est-ce sa mémoire qui lui fait défaut …peut-être... mais elle ne souvient point d’arbre de noël dans les maisons. Elle a beau forcer sa mémoire à faire machine arrière, impossible de se souvenir de cet arbre illuminé. Á l’époque de son enfance ou de sa jeunesse, les pièces n’étaient pas très grandes et les plafonds bas, alors y faire rentrer un arbre devenait sans doute difficile. Par contre ce dont elle se souvient c’est des branches d’arbousier qui décoraient la maison.

 

Bientôt noël, les enfants et petits-enfants seront de retour pour les fêtes, et Prudenzia part dans une douce somnolence où passé et présent se mélangent, en rêvant à ses noëls d’antan.  

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marie poupée 02/12/2017 11:45

Tendresse et nostalgie , que c'est joli !
Bises et belle journée Eglantine

Eglantine lilas 07/12/2017 09:30

merci..en cette période de fin d'année un peu de nostalgie sans doute :-)
bises

fanfan 30/11/2017 08:27

J'ai l'impression d'y être;Il paraît que demain nous l'aurons la neige.Alors, on se prépare comme tu le dis si bien. Moi, je suis le (la) Natale du village :je fais le tour avec mon appareil photo et je raconte sur le blog du village.
Je m'occupe aussi la crèche et du feu qui brûlera le 24 au soir sur la place de l'église même si nous n'avons plus de messe .
Bise

Eglantine 01/12/2017 17:32

sourire ! je crois que lorsque j'écris se mélangent passé et imagination :-) c'est vrai j'ai oublié le feu du 24 décembre ...ma mémoire commence à me faire défaut !
bises

pimprenelle 29/11/2017 09:42

Tu es toujours en plein dedans. Tes descriptions de paysage et de personnages sont vivantes. Peut-être parce que j'ai connu ce temps où la neige était si présente qu'elle faisait partie du village. Où, aussi, le voisin et souvent le fils du voisin, faisait attention à ce que le bois de la vieille voisine soit à portée de main. Et les enfants sur l chemin de l'école et ... Bazard, j'ai pris l'habitude, moi aussi, de mettre des points de suspension ! Cela fait partie de mes contes, tu sais, le silence habité, celui qui dit tant de choses.
Peut-on se débarrasser de cette nostalgie de l'enfance ?
Amitiés et que ta journée soit belle et bonne Eglantine.

Eglantine 01/12/2017 17:35

Je me demande si ce n'est pas mauvaise signe Pimprenelle :-) peut être une certaine nostalgie du passé que j'arrange à ma sauce !...tu as toujours des expressions que j'adore
" le silence habité" ...je crois que je vais te l'emprunter à l'occasion.Ces points de suspension...ce besoin de garde quelque chose rien qu'à soit ? JE NE SAIS mais ton expression j'adore Bises

Tit'Anik 28/11/2017 19:59

Une jolie histoire, c'est vrai qu'il faut tout préparer, ça approche...
La neige ! c'est un spectacle magnifique (quand on le regarde depuis la fenêtre qui est juste à coté du poêle)
Mais pour moi, c'est un peu un calvaire, enfiler des collants bien chauds, mes jambes ont grandis et mes bras ont raccourcis, sans compter l'établit devant moi qui m’empêche de me baisser, imagine le tableau... et puis il me faudrait des raquettes et des bâtons, là, je m'écroule de rire...
Décidément la neige c'est pas pour moi... Je vais me régaler avec les reportages télé, enveloppée dans une bonne couverture...

Eglantine 01/12/2017 17:37

la neige est belle ...à l'abri ! :-) je suis tout comme toi ..je n'avais pas l'explication pour mes bras et mes jambes mais maintenant je sais !
bises du soir

Renée 28/11/2017 14:28

un bien joli récit on s'y croirais regardant dehors buvant ce café réchauffé, entendre les conseils.....Bisous Eglantine

Eglantine 01/12/2017 17:38

c'est un peut ça bien au chaud et la neige pour le spectacle dehors !
bisous ..un peu beaucoup frisquet chez nous aujourd hui !

jill bill 28/11/2017 13:43

Ah je ne sais si nous aurons un Noël blanc, par chez moi, ça fait tellement longtemps qu'on a pas vu cela... même si la neige a ses maux, c'est tout même bien beau... ;-) merci bonne-maman, bises

Eglantine 01/12/2017 17:39

nous avons failli avoir un peu de neige ce matin ...un voile tres, tres leger blanc qui tombait du ciel et ça n'a pas duré!
bises

manou 27/11/2017 08:32

Merci pour ce joli conte de noël ! Les branches d'arbousier doivent en effet décorer joliment les maisons tout comme le houx et le gui...Bisous et un doux lundi

Eglantine 01/12/2017 17:52

Je n'arrive pas à me souvenir d'arbre de noel dans le village de mon enfance ! c'est vrai que ce n'était pas trop une région ou il y avait des sapins ! bisous

Quichottine 27/11/2017 06:37

C'est tout joli... j'aime la douceur de ce conte.
Passe une douce journée. Gros bisous et reste au chaud. :)

colettedc 26/11/2017 18:51

Bravo Moniique, une belle histoire agréable à lire. Super ! Bonne soirée de ce dimanche ! Bisous♥

colettedc 26/11/2017 18:52

... lis : Monique ... bien entendu ...

marizou 26/11/2017 16:06

Une belle histoire tranquille !

Eglantine lilas 07/12/2017 09:32

toute simple :-) et paisible comme un paysage de neige...

LADY MARIANNE 26/11/2017 15:12

une bien jolie histoire pleine de tendresse !
bon aprem ! bisous-

Eglantine lilas 07/12/2017 09:33

je dois me ramollir avec l'âge :-)
belle journée à toi
bises