Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Voyage de Gaétan

M'amzelle Jeanne hélas ni par magie ni en réalité je n'ai été :

 " connu..   aimé... Vous avez été le partenaire... le modèle... Vécu dans l'univers d'un homme (ou d'une femme)  connu  du siècle dernier.. ou de celui d'avant..."

 

2680212160_2e3edc3185.jpg

Aussi je vais demander au père Gaétan de vous raconter son histoire :
Le bateau rentrait au port après avoir traversé moult tempêtes. Enfin le calme était revenu et les voiles bien amarrées permettaient de prendre enfin un temps de pause. Les bouteilles vides de vieux rhum s’entassaient sur le sol de la cale, la flamme de la lampe tempête vacillait un peu au gré des mouvements du bateau, pendant que chacun y allait de son histoire.
 
            Le père Gaétan, le plus vieux des marins présents, un peu en retrait, n’avait pas envie de raconter la sienne, après tout c’était « son » histoire à lui, de celle qu’on garde au fond de son cœur jalousement. Il y a des moments de la vie qu’on n’a pas envie de partager. La pression des autres compagnons devenant  de plus en plus insistante et une rasade de plus de rhum, eurent raison de sa résistance.
 
            — Heu voilà, j’étais tout jeunot et j’embarquais pour la première au port de Saint Malo, je n’étais pas encore ridé par le vent et la mer à ce moment là…
 
            Pendant que Gaétan se plongeait dans ses souvenirs, un silence complet se fit dans la cale et on n’entendait plus au dehors que le grincement des filins. Chacun retint son souffle, c’est qu’il ne fallait pas l’interrompre le Gaétan sinon on risquait  de ne pas avoir la suite de l’histoire.
 
            —  C’était un jour gris du mois de novembre et nous partions pour aller chercher des épices et de la soie, vers les Indes. J’avais le cœur un peu serré de devoir quitter la mère mais les récits des marins me donnaient envie de tenter l’aventure et puis je n’avais pas vingt ans, diantre et c’était le moment ou jamais. J’avais bien fait quelques petits voyages, mais les Indes il y avait de quoi rêver …
 
            Il marqua encore un temps de pause, mais personne ne se risqua à le bousculer.
 
            — Nous naviguions  depuis plus de deux mois, les tempêtes alternaient avec le calme plat, parfois pas le moindre souffle de vent dans les voiles. J’avais hâte de voir un peu de terre ferme mais il fallait prendre patience et les corvées à bord avaient de quoi m’occuper. Une nuit sombre ou les vagues montaient par-dessus bord, la vigie nous alerte après avoir entendu une corne de brume. Tout le monde est sur le pont scrutant la mer avec difficulté, des heures passent et à l’aube, juste à quelques encablures nous apercevons une goélette à tribord. Des hommes s’agitent sur le pont et comme je suis le plus jeune, je suis dépêché pour voir de quoi il retourne. Un homme est malade à bord et surtout ils manquent de vivres n’ayant pas prévu que le voyage serait si long à causes des tempêtes.
 
Notre capitaine qui respectait les lois de la mer, leur donne une partie de ce que nous possédons et me charge de faire le transfert. Alors que j’aidais les matelots de la goélette, j’aperçois dans un coin à l’abri, un homme entrain d’écrire, indifférent à ce qui se passe autour de lui. Moi qui savais tout juste écrire mon nom, je me plante devant lui, ébahi et regarde les parchemins sur lesquels il y avait tout un tas de signes. Et bien les gars vous me croirez ou pas mais cet homme là c’était un homme de bien ! Oui comme je vous dis ! Comme il finit par voir combien je l’observe, il se présente à moi et me dit qu’il s’appelle, Pierre Loti, et qu’il était entrain d’écrire un livre sur l’Inde, dont leur bateau revient.
 
Un écrivain , vous vous rendez compte ? Pierre Loti vous en avez entendu parler les gars ? C’est un sacré bonhomme et un sacré marin, je vous le dis moi . Voilà le début de ma rencontre avec Pierre Loti, pour le reste c’est mon secret. Passe moi donc un peu de rhum moussaillon !
 
N.B Ce petit conte a été écrit en 2010 pour un défi... il m'a fait un clin d'oeil et m'a dit : peut être ben que je pourrai faire l'affaire! http://petitemimine.p.e.pic.centerblog.net/m/427f6648.gif

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Et comment qu'il fait l'affaire ! Chouette histoire et pourquoi ne pas y croire. Il y a des rencontres comme cela qui nous laissent un goût de mer au coeur. Tiens, j'aurais bien aimé le rencontrer?
Bisous
Répondre
P
Et là, je rigole. Ben oui, tu peux mettre un S. Ils attendaient "une femme" qui soit disponible, et à bord je l'étais puisque pas de popote à faire, pour déverser dans son oreille leurs joies, mais surtout leurs peines, leurs désillusions, leur attente à eux aussi. Mais pour "le reste", je n'étais là que pour un seul.
Bisous Eglantine
E
Merci ma Pimprenelle, de toi qui connait la mer et les marins...chut j'ai mis un S par hasard
ce commentaire m'est précieux
bisous
P

Il m'aura fallu bien du temps, à moi un de vos voisins du Nord (pas celui des Chti's), pour quitter mon Pecheur d'Islande et découvrir une page de sa propre histoire. Vous
avez là, si joliment permis à Gaëtan de conter une fois encore pour les amnésiques et les néophytes sa rencontre magique, avec l'ami Pierrot.


Pensées cordiales d'une Drôme mouillée, la flotte française a quitté la rade de Toulon et manoeuvre ici sur nos chemins. Oui même un sous marin remonte la Viàle! C'est Vous dire.


Pat.


 
Répondre
E
Voisin du dessus, le temps passe , le temps passe, perdu dans mon déménagement je ne vous ai point répondu, pardon !

J'espère que la flotte de Toulon a repris la voie descente et que la flotte tout court a cessé de vous mouiller les pieds, etes vous au moins bien pourvu en chaussettes et bottes ?
J'ai lu que vous aviez des cartons encore non ouverts cherchez la dedans si parfois vous n'en trouviez point à portée de mains et surtout à portée de pieds

que votre nuit soit douce ...la mienne n'a pas encore commencée :-)
J

bien sûr tu as eu raison de le rééditer pour la circonstance. Pierre Loti, j'en ai vu un téléfilm sur lui bien fait à la télé il n'y a pas si longtemps. Un écrivain connu de nos générations et
qui a inspiré les cinéastes ...Pêcheur d'Islande notamment ...


belle soirée
Répondre
E


 lecture de ma jeunesse :-) 


bonne fin de semaine 



D

Tu sais Eglantine, mon retour de vacances a été si tourmenté que j'en ai déjà perdu tout le bénéfice. Longtemps que je ne m'étais pas sentie aussi abattue. Tandis que ceux qui m'ont causé ce
tourment semblent roucouler comme des tourtereaux ne comprenant pas mon air quelque peu renfrogné , je t'expliquerai en privé.


Je comprends que toi aussi tu ais envie de prendre un peu le large, la santé défaillante d'un membre de notre entourage peut également affecter notre résistance.


Pour la carte une photo avec un petit commentaire sera la bienvenue


Bises Eglantine et à très bientôt.


Domi.
Répondre
E


 j'en suis peinée pour Toi Domi mais parfois il faut faire preuve d'un peu d'égoisme meme si ce n'est pas facile
et penser à toi ...nous les parents nous ne pouvons pas tout faire et tout assumer 


bisous



D

Oui oui je connais bien Pierre Loti , mais pour le rhum tu repasseras quand même Non mais, j'ai un vague souvenir d'une
crémaillère qui avait fini dans la cale si je'n m'abuse


Bien essayé mère-grand, mais ce n'est pas à un vieux singe qu'on apprend à faire la grimace hihi!!!


Bravo Eglantine pour ton récit.


Je te souhaite une bonne fin d'après-midi et à bientôt!!!


Comme tu l'as si gentiment proposé, il n'y aura pas de défi au mois d'août.


Bisous.


Domi.


ps : pour l'annuaire pour les Nuls, peux-tu m'envoyer par mail une carte postale d'un moment de tes vacances que tu sois partie ou pas . L'important est de dépayser ceux qui ne sont restés chez
eux. Nous l'ajouterons à la vidéo de l'été ;)
Répondre
E


 est ce que notre Capitaine récupere un peu ? IL faut te ménager mais je sais que ce n'est pas toujours
facile...


Nous partons en principe en septembre mais cette année compte tenu de l'état de santé de mon mari pour le moment nous n'avons rien planifier mais ceci n'empèche pas cela pour t'envoyer une carte
postale il y a au moins les vacances de l'année précédente.


explique moi un peu; une vrai carte postale, une ou des photos, avec texte ta carte ...tu me dis et je te ferais ça bien entendu


bisous



F

un grand écrivain que cet homme
Répondre
E


 je ne sais pas si nos jeunes le lisent encore ....



H

Bonjour


Je n'ai pas lu ses livres mais j'ai apprécié cette rencontre avec ce marin-écrivain. Les marins et leurs histoires exotiques qui nous font rêver.


Bonne après midi
Répondre
E


 merci à toi ...mon imagination a été aidée par internet ...


bonne fin de semaine


 



H

Bonjour Eglantine,


Ce beau texte est pour moi une découverte. Il eut donc été dommage de ne pas le rééditer il convient parfaitement au défi. BRAVO !


Bises bien amicales.


Henri.
Répondre
E


 merci Henri , je n'avais pas trop le temps de brancher le bouton imagination et je voulais quand même
participer au défi


amitiés



L

J'en dis, mère-grand, que c'est épatant ! L'admiration est un sentiment aussi et le père Gaëtan, grâce à toi, nous fait
faire un sacré tour en mer et quelle belle idée de nous faire ainsi rencontrer Pierre Loti, en situation ! Un grand bravo à toi, gros bisous, Eglantine.
Répondre
E


 merci ma bel enfant ta gentillesse me touche 


grosses bises



M

Et bien pour nous, les "écrivaillons" qui avons  la chance d'être si bien équipés, si bien au chaud... pour écrire nos élucubrations.. nous pourrions réfléchir...
Alors que le grand Pierre Loti dans les calles d'un bateau sans vivres, et dans la tempête continuait de noter ses impressions sur ses voyages !


C'est un très beau texte et je te remercie beaucoup pour ta participation!
Je t'embrasse.
Répondre
E


 c'est avec plaisir que j'ai participé !!


bises et bravo pour ton thème



L

Très beau - Si ! - Moi je suis resté sec ! - LamiB
Répondre
E


 oui mais vous avez remarqué que c'est un texte qui est remonté à la surface ?  PEUT ËTRE que j'aurai pu être " sec" aussi si je ne l'avais pas eu !!!


mais ...chez vous j'ai ce matin quelque chose qui m'a bien plu ...ceci compensant celà !


bonne soirée 



F

J'avais aimé "Pêcheurs d'Islande' et "Ramuntcho", j'espère que ton "vieux loup" a appris à lire depuis. Bonne journée.
Répondre
E


 bon oui tu penses bien qu'apres une rencontre pareille il s'est mis dare dare à l'apprentissage de la lecture
!!!!


merci pour toutes les belles photos que tu nous offres 



E

Une belle rencontre.
Répondre
E


 Gaétant est heureux ...



J

Bravo Eglantine il est parfait ton récit...une belle rencontre avec Loti !
Répondre
E


 merci Josette 


je n'ai pas fait la tournée des popotes il faut que je m'y mette !


belle journée à toi



Q

Une bonne idée...


Combien d'anonymes ont servi de modèle à nos hommes célèbres ?


Ils sont bien plus nombreux que ce que l'histoire nous en dit. :)


Bises et douce journée Eglantine.
Répondre
E


 merci Quichottine


il faut dire qu'internet aide bien pour parfaire ses souvenirs ou connaisances meme si tout n'est pas à prendre au pied de la lettre


bisous à toi 



M

Ce conte a le mérite de nous remettre en mémoire Pierre Loti et de nous donner peut-être l'envie de le relire.
Répondre
E


 j'ai du farfouiller un peu sur internet car mes souvenirs commençaient


à s'éffilocher un peu 



M

Et l'affaire, il l'a bien faite !!! En plus la in est innatendue car en te lisant je m'attendait à une jolie jeune fille... et oui malgré les ans je reste fleur bleue !!!!!!


Bonne semaine - gros bisous



Répondre
E


 Monelle oh mais tu es une vraie romantique  d'accord ça aurait pu être mais non !!!


gros bisous et fais attention à la chaleur



J

Mais oui mère-grand que cela fait l'affaire, je découvre grâce à toi ce Loti Pierre, officier de marine qui s'est inspiré de ses voyages pour ses romans... en avoir été le témoin... Bon lundi Croqueurs, bises, jill
Répondre
E


 moi je n'ai que des aminautes indulgents et indulgentes ...mon imagination se reposait certainement à cause de
la chaleur et puisque tu avais eu la bonne idée de me mettre sur la voie d'une participation passée tu m'as enlevé une bonne épine du pied !!!!


grosses bise et bonne journée