Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’ennui

Poème d'Anne pour le jeudi en poésie
des Croqueurs de mots, à la commande du navire Colette.

 

L’ennui, c’est un jardin désaffecté et vide,
C’est une plaine s’étalant à l’infini,
C’est la mer sans oiseaux, sans voiles et sans rides.
L’ennui c’est le néant, c’est la monotonie.
 
L’ennui, c’est le brouillard qui s’étend sur la ville,
C’est la brume qui lentement couvre l’étang,
Lorsque le soir descend sur un monde immobile.
L’ennui, c’est la tristesse, c’est un envoûtement.
 
L’ennui c’est l’arbre mort dressé dans le désert
C’est l’immobilité, c’est le temps qui s’arrête,
Une impression étrange, avant-goût de l’enfer,
L’ennui c’est un malaise, une émotion secrète.
 
On dit que le travail nous est payant toujours,
Que le doux rire dissipe les idées moroses
Que qui sème la joie récolte de l’amour
Alors que chacun, face à l’adversité, ose.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Un beau poème.
Chacun a sa perception de l'ennui. Je peux m'ennuyer en étant très occupée à quelque chose de fastidieux ou en écoutant un discours creux ou au milieu de la foule. Je peux ne pas m'ennuyer et ne rien faire du tout
bises
Répondre
R
C'est une très bel écrit Anne mais je pense que l'ennui est aussi nécessaire, il permet de se recentrer. de plus aux enfants d'aujourd'hui trop solliciter et poussez vers milles activités il serait ho combien bénéfique. Bisous doux weekend
Répondre
A
Les moments d’ennui sont des moments bénéfiques pour l’enfant à condition que ces moments soient des moments volés à la vie et non des moments imposés par la vie. Bisous Renée
J
s'ennuyer enfant c'st la porte ouverte à l'imagination...
maintenant que nous sommes "ennuyés" par un virus c'est la porte ouverte à la solitude
très beau poème Anne
Répondre
A
En ce moment il vaut mieux éviter la compagnie de l’ennui et si possible celle de cette famille de virus dont on nous rabat les oreilles. Mais c’est vrai que pendant l’enfance l’ennui ouvre la porte à des mondes merveilleux. Bises Josette
A
En ce moment il vaut mieux éviter la compagnie de l’ennui et si possible celle de cette famille de virus dont on nous rabat les oreilles. Mais c’est vrai que pendant l’enfance l’ennui ouvre la porte à des mondes merveilleux. Bises Josette
A
En ce moment il vaut mieux éviter la compagnie de l’ennui et si possible celle de cette famille de virus dont on nous rabat les oreilles. Mais c’est vrai que pendant l’enfance l’ennui ouvre la porte à des mondes merveilleux. Bises Josette
A
En ce moment il vaut mieux éviter la compagnie de l’ennui et si possible celle de cette famille de virus dont on nous rabat les oreilles. Mais c’est vrai que pendant l’enfance l’ennui ouvre la porte à des mondes merveilleux. Bises Josette
A
En ce moment il vaut mieux éviter la compagnie de l’ennui et si possible celle de cette famille de virus dont on nous rabat les oreilles. Mais c’est vrai que pendant l’enfance l’ennui ouvre la porte à des mondes merveilleux. Bises Josette
P
Lorsque j'étais petite fille, derrière la fenêtre, au quatrième étage, je regardais dans la rue en suçant mon pouce et en regardant dans la rue. Aussitôt, maman me disait : tu t'ennuies toi. Et hop, elle me trouvait une chose à faire. Si elle savait tout ce que j'ai appris pendant ces moments là, passés à m'ennuyer. Du coup, je ne sais pas m'ennuyer.
Beau poème Anne.
Répondre
A
Il vaut mieux ne pas réapprendre à s’ennuyer pendant la période que nous traversons. Nous risquerions d’avoir des idées noires. Bonne soirée Pimprenelle
J
Excellent texte qui nous montre l'ennui sous un jour des plus poétique, on pourrait en faire un tableau
Bonne journée
Bises
Répondre
A
Quand j’attends l’inspiration, souvent je cherche des images dans ma tête. Amitiés Jazzy.
C
C'est un MAGNIFIQUE poème, Anne ! Merci à toi ! J'♥ beaucoup, beaucoup !!! Bon après-midi ! Bises♥
Répondre
A
C’est toi qui m’as inspiré ce poème en nous proposant le thème de l’ennui. Moi je n’aurais jamais pensé à l’écrire. Alors, Merci et bisous
N
Très beau texte.
J'apprécie.
Bizatoi !
Répondre
A
Merci pour tes encouragements. Bises
M
Tout cela est peut être ennui mais je n'y vois que beauté. Bisous
Répondre
A
S’ennuyer c’est tout un art finalement. Bisous Martine
Q
C'est un très beau poème, Merci Anne.
J'aimerais parfois trouver le temps de m'ennuyer, mais je n'y arrive pas. :)
Belle et heureuse année, Anne.
Répondre
A
Belle et heureuse année Quichottine ! Tu as bien raison. Ce n’est pas si improductif que cela de s’ennuyer parfois.
G
Je suis trop occupée pour avoir le temps de m'ennuyer ! Pourtant, j'avoue, certaines conférences, certaines réunions de famille, certains... Quel ennui de penser qu'on perd son temps ! L'ennui, c'est qu'un jour je cesserai de m'agiter, et que ça durera un sacré bout de temps ! ;))
Répondre
A
À ce moment-là le temps n’existera plus et tu ne pourras plus « perdre ton temps ». Allons ! Restons optimiste ! Bisous
M
Enfant je m'ennuyais paraît-il souvent mais il me semble que c'est aussi ce qui m'a permis de garder longtemps mon âme d'enfant, de me raconter des histoires, de laisser libre cours à mon imagination débordante, de m'inventer une amie imaginaire et avec elle de faire parler "nos" poupées et autres jeux de l'enfance. Il faut laisser les enfants s'ennuyer pour que devenus adultes ils ne s'ennuient jamais car à présent je ne m'ennuie jamais ! bises et merci pour ce joli texte
Répondre
A
« téléphones portables »
A
L’ennui est une denrée rare de nos jours avec nos téléphones potables, nos tablettes ... qui nous prennent tout notre temps. Il est même devenu un luxe, une stratégie. Amitiés
Z
Belle conclusion pour chasser l'ennui Anne. Bises frisquettes et bon jeudi
Répondre
A
Une conclusion très conventionnelle que je n’ai pas toujours mise en application, surtout lorsque j’étais élève. Bonne journée Zaza