Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cauchemars

Jeudi en poésie des Croqueurs de mots, particpation d'Anne.

 
C adavériques, ils hantent caves et cimetières.
A lors que minuit sonne et que s’ouvre l’enfer,
U ne ombre se profile, s’étend et s’épaissit.
C haque être se tapit, comme un oiseau blotti.
H orrible sensation de vide et d’abandon
E nvahissant mon âme , mes pensées en haillons.
M ourir pour ne plus voir, pour que la peur régresse
A ussi loin que les limbes, le royaume d’Hadès.
R êves noirs qui me hantent lorsque revient la nuit
S ans cesse martelés comme un toit sous la pluie !
 
M ort ! Où est ta victoire, quand la lumière s’éteint ?
O ù vont nos espérances, nos doutes, nos chagrins ?
R ien ne peut remplacer le miracle de vie.
T ant que nous existons, relevons le défi.
E nfin ! Hors de mon rêve, je reprends mes esprits.
L oin des noirs cauchemars, je veux chaque matin,
S urtout, lutter encore et croire en mon destin !

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
superbement angoissant et j'espère que tous tes rêves ne sont pas des cauchemars. bises
Répondre
G
Anne, il souffle ici une brise "Hugolienne" ! Bravo
Répondre
A
Comme tous les gens qui écrivent, je me laisse emporter par les mots et je m’étonne moi-même de tant d’élan. Bises
C
Véritable évènement exceptionnel, que tu crées ici, Anne, avec ce magnifique acrostiche. Bravo ! Bonne poursuite de ce jeudi. Bises♥
Répondre
A
Je trouve que le fait d’écrire, de peindre, de créer des œuvres musicales ou autres relève parfois du miracle. C’est un privilège qui a été donné à l’Homme et qui le perpétue. Amitiés
P
Rien ne peut remplacer le miracle de la vie. Merci Anne. Heureusement que tu 'écris.
Tu m'as étreint le coeur.
Bises
Répondre
A
J’ai mes propres interrogations et j’y réponds parfois en vous écrivant. Amitiés
R
Magnifique texte mais quel cauchemar en effet sûr qu'on est pas pressés d'y aller là-bas. Bisous Renée de http://envie2.be/
Répondre
A
Merci pour ton soutien Renée. Tu as raison, le plus tard sera le mieux. Bisous.
J
Superbe poème , ce cauchemar vit et palpite dans ton écrit . il nous saisit avec beaucoup de force. Des nuits qui, oui, sont vraiment particulières , quelle victoire quand le jour se lève pour gommer toute trace de ce cauchemar.
Bonne journée
Bises
Répondre
A
C’est la magie des mots qui nous aident à recréer une ambiance et surpassent même, parfois, la réalité.
Bonne JOURNÉE Jazzy.
M
Très émouvant poème d'Aragon que je découvre.
Répondre
A
Confusion entre le poème publié par Eglantine et le mien. Je prends, pour moi aussi, le compliment.
J
Magnifique poème Anne
le récit de ce cauchemar est particulièrement bien ressenti
Répondre
A
J’ai écrit ce poème, un peu comme on raconte des histoires aux enfants pour leur faire peur. Et Je me suis fait peur à moi-même.
M
Tes nuits sont en effet cauchemardesque et bien heureusement les miennes sont plus cools :) Un poème intéressant mais bien noir, j'espère qu'il ne reflète en rien la réalité. Bises
Répondre
A
C’est juste un essai littéraire. J’ai des souvenirs vagues de cauchemars, mais mes nuits sont plutôt calmes comme les tiennes. Bises
Z
Oh quel cauchemar Anne - Belle participation
Bises et bon jeudi - Zaza
Répondre
A
J’aime créer des ambiances par le biais de l’écrit. On peut tout faire avec des mots. C’est magique ! Bisous
J
Merci Anne, en effet qui n'a pas dans une nuit particulière, ses songes se voir mourir... amitiés, JB
Répondre
A
Le cauchemar est un phénomène mystérieux. Où allons-nous puiser tant d’émotions ? Est-ce une prémonition ou la réminiscence de souvenirs enfouis ? Bises
M
Coucou Eglantine, c'est très beau et j'aime ta conclusion Bisous MTH
Répondre
A
Vivre demande en permanence, un effort, même dans les conditions les meilleures. Bisous Marie